Suivez-nous

Gaming

Rassurez-vous, les humains jouent toujours mieux à Angry Birds que les machines

Une récente étude démontre que les humains sont toujours meilleurs que les intelligences artificielles lorsqu’il s’agit de s’affronter au jeu Angry Birds.

Il y a

  

le

 
Angry Birds
© Angry Birds

Si Angry Birds est un jeu plutôt simple pour les êtres humains, il l’est nettement moins pour les intelligences artificielles. Pour rappel, l’œuvre du finlandais Rovio Mobile consiste à catapulter des oiseaux sur des des cochons verts placés sur des structures de différents matériaux. Plus l’utilisateur avance dans les jeux, plus les structures sont complexes et plus il bénéficie de nouveaux oiseaux avec certains pouvoirs spéciaux.

Angry Birds, beaucoup de possibilités et de niveaux à gérer pour une IA

Le principe d’Angry Birds est donc plutôt facile à comprendre… Pour les humains. En effet, des recherches démontrent qu’une intelligence artificielle aura beaucoup plus de mal à exploiter ses talents dans le domaine. Ekaterina Nikonova et Jakub Gemrot de l’Université Charles (République tchèque), expliquent pourquoi celle-ci aura des difficultés à être performante à ce jeu.

Les deux chercheurs donnent plusieurs raisons, indiquant à ce sujet : « Tout d’abord, ce jeu a un grand nombre de possibilités d’actions et un nombre presque infini de niveaux possibles, ce qui rend difficile l’utilisation d’algorithmes simples de recherche d’espace pour cette tâche. Deuxièmement, le jeu exige une planification de la séquence d’actions, qui sont liées les unes aux autres ou de trouver un seul coup précis. Par exemple, une première action mal choisie peut rendre un niveau insoluble en bloquant un cochon avec une pile d’objets. Par conséquent, pour résoudre avec succès la tâche, un agent de jeu devrait être en mesure de prédire ou de simuler le résultat de ses propres actions quelques étapes en avance ».

Les chercheurs ajoutent malgré tout que leur intelligence artificielle progresse très largement dans le domaine bien qu’elle n’arrive pas à battre des humains à Angry Birds. De la même façon, Nikonova et Gemrot jugent que l’IA est encore en mesure de largement progresser, bien qu’ils ne sont prononcent pas sur sa capacité à gagner un jour contre les humains.

Force est de constater que les chercheurs aiment à comparer les performances des humains avec celles des machines, car plusieurs expériences de ce type ont déjà été réalisées dans le passé. L’intelligence artificielle de DeepMind s’était d’ailleurs illustrée dans le domaine, à l’exemple de sa victoire au jeu de go contre le champion européen il y a quatre ans.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests