Avec les Routines, Google Assistant devient encore plus intelligent

Google a annoncé par mal de nouveautés à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone. Parmi celles-ci, il y a les Routines.

Après le CES de Las Vegas, Google profite du Mobile World Congress pour mettre en avant ses produits. En plus des nouveaux outils pour le web mobile, d’Android Go et d’ARCore, Google a également présenté des nouveautés pour Assistant.

En effet, l’assistante vocale de Google se dote d’une nouvelle fonctionnalité appelée Routines. Déjà présentée l’année dernière, les Routines de Google Assistant permettent de déclencher des actions multiples avec une seule commande. « Par exemple, dites « Hey Google, je suis à la maison » et l’assistant sur votre Google Home ou sur votre téléphone peut allumer les lumières, partager des rappels à la maison, jouer votre musique préférée et plus, le tout avec seulement quatre mots », explique la firme de Mountain View dans un billet.

Dans les prochaines semaines, Google va déployer les Routines sur la version américaine de Google Assistant. Malheureusement, on ne sait pas encore quand cette fonctionnalité arrivera en France.

Google Assistant supportera bientôt 30 langues

Sinon, la firme de Mountain View a également profité du MWC pour évoquer la suite du déploiement de Google Assistant dans le monde. Déjà disponible en 8 langues, dont le français, Assistant supportera plus de 30 langues avant la fin de l’année. Grâce à cette expansion, l’assistante personnelle pourra être utilisée sur 95 % des appareils compatibles. Prochainement, Google Assistant sera disponible en danois, en néerlandais, en hindi, en suédois et en thaï.

Dans un billet de blog posté à l’occasion du Mobile World Congress, Google a aussi évoqué l’arrivée du bilinguisme. Plus tard, il sera possible de l’utiliser en deux langues différentes (par exemple pour utiliser l’assistante en français à la maison en et anglais au travail).


3 commentaires

    • Eric

      Je crois que vous vous trompez, Google Assistant n’est pas constitué que d’algorithmes « classiques », c’est réellement de l’intelligence artificielle apprenante (machine learning). Après on peut considérer qu’il apprend mal ou pas assez vite…

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies