Suivez-nous

Tech

Santé : une IA très prometteuse de Google s’avère finalement inefficace sur le terrain

Google a développé une IA capable de détecter des signes de rétinopathie diabétique. Mais lors d’un essai sur terrain, le système s’est avéré inefficace, car cet essai ne tenait pas compte de certaines contraintes.

Il y a

  

le

 

Par

logo de Google au Mobile World Congress
© Presse-citron.net

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle est partout sur les services et les produits de Google. Mais en plus des IA comme Google Assistant, Smart Compose qui complète nos phrases lorsque nous écrivons un mail sur Gmail, ou encore les modèles de reconnaissance vocale de Google, la firme de Mountain View fait aussi des recherches dans le domaine de la santé.

Et l’un de ces travaux a consisté à développer une intelligence artificielle capable de détecter des signes de rétinopathie diabétique. Comme l’expliquent nos amis de Wikipédia, il s’agit d’une « atteinte de la rétine survenant dans le cadre d’un diabète sucré ». Et cette atteinte est l’une des causes de cécité dans le monde.

L’IA développée par Google est théoriquement capable de détecter les signes de rétinopathie diabétique à partir d’images des yeux d’un patient diabétique. Durant les tests de la firme, cette IA a donné des résultats encourageants, ce qui a emmené celle-ci à proposer celle-ci pour des essais sur terrain.

Des essais décevants

Malheureusement, lors de ces essais, l’IA de Google s’est avérée inefficace à cause des conditions du terrain. Comme le rapporte TechCrunch, Google a collaboré avec 11 cliniques en Thaïlande.

Dans une publication détaillant cette expérience, Google explique : « Nous avons observé un degré élevé de variation dans le processus de dépistage oculaire entre les 11 cliniques de notre étude. Les processus de capture et de classement des images étaient uniformes dans toutes les cliniques, mais les infirmières disposaient d’une grande autonomie sur la façon dont elles organisaient le flux de travail de dépistage, et différentes ressources étaient disponibles dans chaque clinique. Le cadre et les lieux où les dépistages oculaires ont eu lieu étaient également très variés d’une clinique à l’autre. Seules deux cliniques avaient une salle de dépistage dédiée qui pouvait être assombrie pour garantir que les pupilles des patients étaient suffisamment grandes pour prendre une photo de fond d’œil de haute qualité. »

Or, l’IA développée par Google, pour fonctionner correctement, avait besoin d’images de haute qualité. De ce fait, beaucoup d’images envoyées par les cliniques ont été rejetées par cette intelligence artificielle.

Autre problème lié au terrain : la connexion internet. Et à cause de cela, un processus d’envoi des images, qui ne devrait prendre que quelques secondes, prenait parfois plus d’une minute. Cela a eu des conséquences sur la qualité de l’accueil des patients.

Mais si cette expérience en Thaïlande a donc été un échec, Google ne semble pas découragé, mais en tire des leçons qui permettent d’améliorer de futures expériences.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
84,5 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests