Selon les statistiques de Médiamétrie, les Français se connectent maintenant plus sur mobile que sur PC

Encore un argument pour vous convaincre de rendre vos sites mobile-friendly.

iPhone mobile pixabay

Cette année, on ne cesse d’évoquer le dépassement du trafic internet des ordinateurs par celui des appareils mobiles. Par exemple, il y a quelques jours, Google a annoncé que durant cet été, le nombre de requêtes sur Google Search via les mobiles a dépassé celui des requêtes faites via les ordinateurs, pour la première fois.

Et d’après les données de Médiamétrie, maintenant, les internautes français se connectent à internet plus sur les mobiles (tablettes et téléphones portables) que sur les ordinateurs.

Par ailleurs, toujours selon le spécialiste des mesures d’audience, près d’une visite sur deux a été faite via le navigateur Chrome de Google (qui est disponible sur les ordinateurs et sur les mobiles).

Après, il est à noter que cette information a été obtenue grâce aux données des clients de Médiamétrie. Mais quoi qu’il en soit, elle met en avant une chose : le trafic mobile est en plein boom.

En tout cas, on ne s’étonne pas que cette année, Google ait provoqué le Mobilegeddon, qui a obligé de nombreux éditeurs de sites à adapter leurs pages aux écrans de smartphones, et à éliminer les technologies qui ne sont pas compatibles avec ces terminaux. Comme vous le savez peut-être déjà, la firme de Mountain View pénalise les pages qui ne sont pas mobile-fliendly sur son moteur de recherche.

De plus, elle a récemment lancé une technologie open source appelée AMP ou Accelerated Mobile Page, qui permet de créer des pages web qui se chargent plus rapidement sur les mobiles, notamment en éliminant tous les codes Javascript écrits par l’auteur de la page.

Ce qui est certain, c’est qu’il est de l’intérêt de tous (ou presque) que le web s’adapte aux mobiles.

(Source)


Nos dernières vidéos