Suivez-nous

Actualités

Selon une étude, les Américains passeraient plus de la moitié de leurs vies derrière un écran

Une enquête récente laisse apparaître des chiffres impressionnants.

Il y a

  

le

 
jeunes ecrans sommeil
© Pexels / Ola Dapo

44 ans. C’est le temps que passerait un adulte américain moyen derrière des écrans s’il conservait son rythme quotidien sur l’ensemble de sa vie. Ce chiffre très frappant nous vient d’une étude effectuée par Vision Direct auprès de 2000 personnes vivant aux États-Unis.

Dans le détail, si l’on se place sur une journée, ces derniers passeraient quatre heures et demi devant leur télévision, cinq heures devant leurs ordinateurs, trois heures et douze minutes devant des jeux vidéo et quatre heures et trente trois minutes devant avec leurs smartphones. Au total, cela fait environ 17 heures passées devant des écrans.

Mais ces chiffres ont été pris avant le confinement et selon les dernières observations ces derniers passent désormais 19h les yeux rivés sur leurs appareils !

Les résultats impressionnants de cette étude restent toutefois à prendre avec prudence. Une enquête similaire menée en 2019 par l’Institut Nielsen concluait en effet que les Américains de plus de 50 ans passaient en moyenne un peu plus de dix heures par jour devant des écrans. Les plus jeunes y consacrant encore moins de temps.

Des effets ressentis sur la santé mentale des plus jeunes

Cité par le New York Post, Benjamin Dumaine, opticien et responsable du développement commercial de Vision Direct retient le côté positif de cette tendance surtout pour les périodes de confinement : «  Nous avons la chance d’avoir des appareils qui nous connectent avec le monde extérieur », souligne-t-il.

Pour autant, il faut bien avoir conscience de l’impact de ces temps d’écran en termes de santé. Des problèmes oculaires peuvent notamment survenir et il est par ailleurs important de faire régulièrement de l’exercice. En termes de santé mentale, le temps passé devant ces appareils peut aussi s’avérer néfaste. Nous vous parlions notamment l’an dernier de cette étude publiée dans la revue médicale JAMA Pediatrics qui révèle que le temps d’écran aurait un impact sur le cerveau des enfants.

On sait par ailleurs que passer trop de temps sur les réseaux sociaux augmente les risques de dépression et d’anxiété chez les adolescents. À l’inverse et de manière plus surprenante, les jeux vidéo seraient un bon moyen de lutter contre ces troubles. Le joueur moyen serait moins isolé socialement, notamment en jouant avec d’autres personnes en ligne.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. MitsuHisaka

    28 juin 2020 at 9 h 16 min

    Ils auraient la passer devant leur écran… c’est déjà ça de pris 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests