Suivez-nous

Crypto-monnaies

Shopify décide de rejoindre le projet de crypto-monnaie Libra

Shopify rejoint le projet de monnaie virtuelle de Facebook, pour « construire un réseau de paiement qui facilite l’accès à l’argent ».

Il y a

  

le

 
Libra cryptomonnaie Facebook
© Presse-citron.net

Après de multiples départs, la Libra Association va pouvoir sortir une bouteille de champagne : la plateforme de commerce électronique Shopify vient de rejoindre le projet de création d’une monnaie virtuelle Facebook. La solution canadienne de création de site e-commerce en SaaS rejoint les partenaires tels que Uber, Lyft ou encore Spotify, qui ne se sont pas écartés du projet malgré ses difficultés.

Améliorer le commerce

« Notre mission est d’améliorer le commerce pour tout le monde et pour ce faire, nous passons beaucoup de temps à réfléchir à la manière d’améliorer le commerce dans les régions du monde où l’argent et les services bancaires pourraient être bien meilleurs », écrivait l’équipe de Shopify dans un communiqué ce vendredi 21 février, à la suite de son arrivée au sein des partenaires de la Libra Association.

Le service de création de sites internet d’e-commerce veut se placer sur un projet qui pourrait lui permettre de « construire un réseau de paiement qui facilite l’accès à l’argent ». Selon l’entreprise d’Ottawa, s’initier dans un projet de monnaie virtuelle serait un bon moyen d’arriver à cet objectif : « notre mission a toujours été d’accompagner le parcours entrepreneurial de plus d’un million de commerçants sur notre plateforme. Cela signifie plaider pour des frais transparents et un accès facile aux capitaux, et pour garantir la sécurité et la confidentialité des données clients de nos marchands ».

9 partenaires de moins

Depuis le 6 octobre 2019, les choses ne se sont pas passées comme prévu pour la Libra. La crypto-monnaie rêvée par Facebook a subi les conséquences de sa mauvaise perception aux yeux du grand public et des politiques. Les quelque 28 partenaires que comptait le projet à sa genèse se sont très vite retrouvés à 21. Le départ de PayPal a entraîné celui de Visa, Mastercard, Stripe et eBay.

Début 2020, les difficultés ont continué. Le 22 janvier, Vodafone a également souhaité quitter le navire. Dans un communiqué, la Libra Association avait réussi à montrer une image assez confiante, en indiquant que « bien que la composition des membres de l’Association puisse changer au fil du temps, la conception de la gouvernance et de la technologie de Libra garantit que le système de paiement Libra restera résilient ».

L’arrivée de Shopify a quand même fait du bien. Dante Disparte, le responsable des politiques et des communications de la Libra Association, n’a pas caché sa joie dans cette nouvelle. « Nous sommes fiers d’accueillir Shopify, Inc. (SHOP) au sein de la Libra Association. En tant que plateforme de commerce multinational avec plus d’un million d’entreprises dans environ 175 pays, Shopify, Inc. apporte une richesse de connaissances et d’expertise au projet Libra », se réjouissait-il.

Le responsable a profité de l’occasion pour rappeler que les membres du projet étaient soudés, un moyen peut-être de rassurer en écartant la possibilité que d’autres départs puissent se produire. « Shopify rejoint un groupe actif de membres de la Libra Association engagés à réaliser une mise en œuvre sûre, transparente et conviviale d’un système de paiement mondial qui brise les barrières financières pour des milliards de personnes ». Un second souffle pour la monnaie virtuelle.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
101,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests