Suivez-nous

Crypto-monnaies

La Libra voit partir un huitième partenaire

Où en est la Libra ? La crypto-monnaie de Facebook devrait être opérationnelle cette année, malgré le départ de huit de ses partenaires.

Il y a

  

le

 
Libra cryptomonnaie Facebook
© Presse-citron.net

Le 2 octobre 2019, nous nous alertions sur « le silence de mort » des 28 partenaires de la Libra, une monnaie virtuelle souhaitée notamment par Facebook. Ce fut les débuts d’un épisode noir pour la divise qui n’était même pas encore née. Sur le départ : Mastercard, Visa, Paypal, et quatre autres partenaires.

Cette semaine, alors que le projet est entré dans son année de mise en application, les choses continuent d’être difficiles. Nous venons d’apprendre qu’un huitième partenaire vient de s’en aller : Vodafone, qui pesait lui aussi son poids parmi les noms des entreprises accompagnant le projet. Désormais, la Libra ne compte plus que 20 partenaires, et reçoit déjà un accueil difficile avec les banques et les politiques.

Vodafone quitte le projet Libra

« Nous pouvons confirmer que Vodafone n’est plus membre de la Libra Association », a reconnu l’association derrière le projet de crypto-monnaie, dans un communiqué.  Comme eBay, Stripe, et les autres partenaires qui sont partis, Vodafone n’a pas souhaité aller plus loin dans ses investissements, certainement du fait de l’absence d’enthousiasme des parties prenantes, que ce soit le grand public, les politiques et les banques.

Il faut rappeler qu’à la suite du lot de départ d’octobre 2019, les banques se sont exprimées sur la question. ING par exemple, a souligné un point concernant la transparence de la crypto. La banque expliquait que les gestionnaires de la Libra pourraient avoir des problèmes avec les banques : en lançant une devise sans l’aval des régulateurs financiers, les banques pourraient avoir du mal de travailler avec des partenaires comme Facebook, potentiellement en contact invisible avec un portail permettant de laisser libre court à toute sorte de blanchiment d’argent.

Rester résilient

Dans son communiqué, il est surprenant de voir à quel point le consensus derrière le projet Libra reste encore confiant. Dans son communiqué relatif au départ du partenaire Vodafone, la Libra se rassurait, en indiquant que « bien que la composition des membres de l’Association puisse changer au fil du temps, la conception de la gouvernance et de la technologie de Libra garantit que le système de paiement Libra restera résilient ».

Résister au choc donc, et continuer à avancer, malgré tout. En cette nouvelle année 2020, difficile à croire que pourtant, un nouveau partenaire a souhaité de quitter le navire. Comparativement aux autres, Vodafone a donc passé quelques mois en tant que partenaire revendiqué à la Libra, après sa réunion ne 15 octobre à Genève, où chacun a pu trancher entre rester et ne pas rester.

Désormais, Facebook et les autres partenaires devront continuer à 20, sauf si de nouveaux acteurs viennent s’ajouter à l’Association. Une chose est sûre : le projet sera toujours aussi intéressant à suivre, en attendant sa potentielle concrétisation.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
101,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests