Connect with us

Actualités

Snapchat teste un modèle à la YouTube pour rémunérer les créateurs

Snapchat Money ? A l’instar d’Instagram sur IGTV, Snapchat envisage de rémunérer les créateurs en partageant les revenus publicitaires avec ceux-ci. Un test a été évoqué lors de la conférence VidCon.

Il y a

le

La guerre des vidéos entre YouTube, Snapchat et Instagram a commencé. Si YouTube reste aujourd’hui le leader incontestable de la vidéo en ligne, Instagram a récemment lancé IGTV, une nouvelle plateforme qui permet de poster des vidéos d’une heure et de découvrir des créateurs. Snapchat, quant à lui, propose déjà un onglet Découvrir dédié aux vidéos des créateurs.

Et pour encourager ces créateurs, Snapchat teste maintenant un modèle de partage de revenus publicitaires à la YouTube. C’est ce qu’indique notre confrère Digiday. D’après celui-ci, Snapchat aurait profité de la conférence VidCon pour évoquer ce test.

Lorsqu’il a été demandé à Sean Mills, responsable des contenus originaux sur Snapchat, pourquoi le réseau social ne pense à ce modèle que maintenant, il a répondu : « Il est facile d’oublier que nous sommes une entreprise jeune et nouvelle. Nous sommes en train de commencer ».

En tout cas, le fait que Snapchat commence à tester le modèle à la YouTube est une bonne nouvelle pour les influenceurs sur le réseau social.

> Lire aussi :  Snapchat déploie les filtres pour chat (l'animal)

Instagram aussi…

Il est à noter que sur IGTV, Instagram envisage également d’utiliser un modèle similaire. Si pour le moment, la nouvelle plateforme de vidéos en ligne se concentre sur l’engagement, il pense déjà à la monétisation des vidéos. Et le partage de revenus publicitaires est évoqué. La stratégie d’IGTV serait ainsi différente de celle de Facebook qui sort son chéquier pour que des créateurs et des éditeurs postent leurs contenus sur la plateforme Watch du numéro un des réseaux sociaux.

Sinon, il est à rappeler qu’actuellement, Instagram, Snapchat et YouTube sont considérés comme étant les réseaux sociaux préférés des ados. Facebook, de son côté, commence à se faire vieux…  

(Source)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests