Connect with us

Crypto-monnaies

Sous pression, la SEC exige plus de temps pour valider l’ETF Bitcoin

Plusieurs entreprises travaillent à introduire les crypto-monnaies sur des bourses traditionnelles, sous forme d’Exchange Traded Funds (ETF). Si le régulateur américain les a toujours refusé, il semble plus que jamais sous pression pour les accepter. Il a demandé une période de temps supplémentaire pour rendre sa décision sur la proposition du groupe VanEck / SolidX.

Il y a

le

trading bitcoin

Le Bitcoin bientôt introduit en bourse ?

Introduire un ETF sur Bitcoin pourrait faire exploser la cote de popularité de la devise électronique. Alors que les acteurs institutionnels sont aujourd’hui encore réticents à acheter et stocker des crypto-monnaies, un ETF pourrait aiguiser leur appétit.

En l’occurrence, ce fonds coté en bourse permettrait aux investisseurs traditionnels de pouvoir prendre position sur le Bitcoin (voire d’autres crypto-monnaies) sans avoir à supporter le risque de stockage. Sur la bourse, plusieurs opérateurs s’arrangeraient pour offrir de la liquidité sur le produit.

La SEC demande plus de temps

Le régulateur des marchés financiers américains, la SEC, vient d’annoncer qu’il nécessitait plus de temps pour analyser la dernière demande du consortium composé des sociétés VanEck et Solid X. Ces deux émetteurs d’ETF ont une bonne réputation et tentent de faire fléchir le régulateur sur sa position.

Il y a quelques semaines, la SEC a formellement refusé l’introduction de 9 ETF sur Bitcoin qui auraient été émis par des sociétés également connues dans le milieu. Alors que les émetteurs traditionnels d’ETF ont du mal à faire passer leur produit, il semblerait que Coinbase cherche de son côté à en proposer un.

> Lire aussi :  En novembre, le Bitcoin a enregistré sa pire performance depuis 2011

Dans son communiqué, le régulateur a expliqué qu’il avait déjà reçu 1 400 lettres de commentaires sur ce projet d’ETF. L’un des directeurs de VanEck, Gabor Gurbacs, a affirmé sur Twitter que plus de 99% des commentaires avait été positif envers cet ETF Bitcoin – ce qui ferait réfléchir le régulateur.

L’ombre de la manipulation de marché

Si la SEC a toujours refusé de coter un ETF sur le Bitcoin, c’est parce qu’elle craint la manipulation de marché dans les crypto-monnaies. Les défenseurs du projet s’emploient comme ils peuvent pour montrer la limite de ce risque – en particulier par rapport à d’autres actifs actuellement cotés qui le seraient encore davantage.

> Lire aussi :  Le minage de Bitcoin a rapporté 5 milliards de dollars cette année

Les défenseurs du projet d’ETF sur Bitcoin peuvent compter sur Hester Peirce, l’un des commissaires de la SEC, qui a affirmé en août dernier qu’il n’y avait « aucune raison » qu’un ETF Bitcoin ne soit pas accepté. Reste à voir si l’organe global sera prêt à prendre ce pari, et autoriser une cotation sur la bourse de Chicago (CBOE).

Réponse en… février 2019 !

Source

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Alani

    21 septembre 2018 at 11 h 12 min

    Je n’arrive pas a comprendre pourquoi tout le monde circule cette FAKE NEWS !
    A aucun moment la SEC n’as annoncé de retard sur la décision !
    Ils ont juste demandé plus d’infos a VanEck et SolidX pour approuver ou non l’ETF !
    Arretez de faire circuler des fake news, votre boulot c’est de rapporter l’info de la source.
    Pas de faire circuler le ramassis de conneries que l’on trouve de partout .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests