Suivez-nous

Objets connectés

Spotify lève le voile sur son premier objet connecté : Car Thing

Après de longs mois de rumeurs, c’est désormais officiel : Spotify vient de lancer Car Thing, un assistant vocal qui vient se brancher sur le tableau de bord de votre voiture pour conduire en toute sérénité. Détails.

Il y a

le

Spotify Car Thing
© 9to5Toys / Spotify

Pour l’instant seulement disponible pour une poignée de bêta-testeurs déjà abonnés à Spotify Premium en Amérique, le nouveau gadget de la firme suédoise vient se connecter à la prise allume-cigare du véhicule. Il sert de pont entre le smartphone du conducteur, qui fournit le réseau pour diffuser de la musique issue de son catalogue, et les haut-parleurs de la voiture, qui propagent le son du Car Thing.

On ne sait pas si l’outil sera disponible en France d’ici les prochaines semaines, mais nul doute que si les plus de 100 millions de clients payants de l’entreprise l’utilisent, ils pourront rouler en étant davantage concentrés sur le trajet, pour plus de sécurité.

Le Spotify Car Thing, à quel prix ?

Malheureusement, Spotify n’a toujours pas communiqué sur le tarif dont on devra s’acquitter pour s’offrir ce tout nouveau gadget. Mais quand on voit qu’il est équipé d’un écran qui affiche des indications relatives à la piste en cours d’écoute, on peut supposer qu’il vaut un prix similaire au dernier né de chez Anker.

Côté compatibilité, il ne fait aucun doute que l’on pourra synchroniser le Car Thing avec n’importe quel mobile équipé de l’application Spotify, de l’iPhone XS au Samsung Galaxy S10. Ainsi, pas besoin de débourser des milliers d’euros pour une voiture équipée de CarPlay ou Android Auto pour les audiophiles !

Les fonctionnalités

Le périphérique, en plus de pouvoir lancer la lecture de votre bibliothèque musicale grâce à la commande vocale « Hey Spotify« , dispose de boutons intégrés afin d’accéder très rapidement à vos playlists favorites.

Mais vu la manière dont l’entreprise de Daniel Ek a fait la promotion de son produit, il y a peu de chances que l’on puisse le tester bientôt en France. En effet, on dirait bien qu’il s’agit plus d’un test que d’une réelle volonté de se lancer sur le marché du hardware, qui n’a jamais vraiment été exploré par la société depuis le début de son activité.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests