Spotify prépare une version Web

Le service de musique en streaming Spotify préparerait une version Web qui permettrait d’accéder aux mêmes fonctionnalités que l’application dans son navigateur Web.

Quand de nombreux habitués et primo-adoptants de Deezer sont passés à Spotify il y a quelques années[1] ils ont dû changer un peu leurs habitudes en passant d’un service web à une application à installer, que ce soit sur leur PC ou sur leur smartphone (sur ce dernier, pas de différence avec Deezer pour l’accès aux services payants).

Un changement qui ressemblait un peu à un retour en arrière à une époque où l’on pressentait que tout allait se passer dans le duo sacré navigateur web – Cloud, et qui induisait des comportements à rebrousse-poil : installer un logiciel (un quoi ?) sur son PC et surtout de ce fait perdre toute la fluidité d’un service web, notamment dans les fonctionnalités de player embarqué ou de partage.

Mais cela pourrait bien changer. Selon plusieurs sources proches de Spotify et mentionnées par différents blogs américains, Spotify préparerait pour les prochaines semaines un version Web de son service de musique en streaming. Il serait alors possible de faire tourner l’intégralité de Spotify dans n’importe-quel navigateur web, en plus des applications actuelles. On peut même se demander alors ce qu’il adviendrait du programme Spotify pour PC/Mac et si celui-ci serait maintenu.

spotify web

Vers une baisse des tarifs ?

Un changement qui s’accompagnerait peut-être d’une petite baisse des tarifs d’abonnement, passant respectivement de 10 à 8 dollars par mois (mais gageons que ce serait la même chose en euros) pour la formule complète et de 5 à 3 dollars par mois pour la première formule.

Si ces informations se confirment, une version Web permettra très probablement à Spotify d’accélérer son développement en supprimant les dernières barrières qui jusque-là constituaient un frein : plus besoin d’installer un programme, et partage facilité sur les réseaux sociaux. Rappelons au sujet des réseaux sociaux que Spotify avait conclu un  partenariat assez révolutionnaire avec Facebook – ce qui n’avait pas manqué de faire grincer quelques dents – qui permet d’écouter et commenter en direct ce qu’écoutent vos amis. Un partenariat intégrant l’Open Graph de Facebook qui a permis au service de musique de doubler son audience en quelques semaines.

Reste à savoir quelle technologie sera employée pour cette version Web de Spotify, HTML5 ou Flash (comme encore de nombreux services web de musique en streaming) et si celle-ci sera véritablement compatible avec tous les navigateurs, y compris mobiles.

[1] c’est mon cas, je suis abonné au service Premium de Spotify depuis son lancement en 2009 et cette application est devenue mon unique source musicale

(source)


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Attention, l’élément différenciant de spotify est bien de pouvoir fonctionner en mode online comme en mode offline et de gérer aussi morceaux stockés en local (mp3, …) (je sais c’est ringard, mais j’ai pas mal de CD qui ne sont pas publiés par spotify (dont les miens) – se serait dommage de perdre ces fonctionnalités …

  2. je suis moi aussi abonné premium depuis son lancement, et il me paraît improbable que spotify abandonne son client dans lequel il a quand même investit du temps et des ressources quand même conséquente. Et puis personnellement, passer par un navigateur pour écouter de la musique me gonfle prodigieusement.

  3. Bonne nouvelle si elle est avérée. J’avais l’habitude d’utiliser spotify sous mac, mais jamais arrêté en passant sous linux, la version native est trop instable et je n’aime pas utiliser wine.

  4. Mouais, ça peut être un plus pour l’entreprise assurément. Mais l’avantage de leur client est cette techno p2p qui rend le truc vraiment rapide. Repasser par des technos centralisés m’enchante pas.

    Du coup, question de point de vue, je vois l’ouverture d’une version web comme un retour en arrière. Pis le cloud, c’est pas forcément que dans le navigateur (heureusement). Le client Spotify, c’est du cloud aussi, même en installant une appli. >.<

  5. C’est un sacré défi pour Spotify !
    Quelquefois je me demande si dans le futur on sera obligé d’être connecté pour seulement allumer l’ordi ou ce qui le remplacera ?

  6. Pour moi ce qui fait la force de Spotify c’est justement son application desktop.
    J’ai toujours trouvés horribles, lents et peu pratique les players dans les navigateurs.

Répondre