Suivez-nous

Startups

StartRocket, la startup russe qui veut supprimer les déchets spatiaux

Cette startup a pour ambition de nettoyer l’espace de ses déchets à l’aide d’un satellite un peu particulier.

Il y a

  

le

 
© StartRocket

En 2018, la startup StartRocket a commencé à faire parler d’elle en dévoilant une nouvelle initiative loin de faire l’unanimité auprès du grand public. Et pour cause, la jeune pousse avait pour projet d’afficher des publicités dans l’espace via de minuscules satellites.

En somme, nous aurions pu avoir droit à un ciel façon panneau publicitaire qui aurait affiché les logos des plus grandes marques. Si cette ambition devait se concrétiser en 2021, il semblerait que ce ne soit plus vraiment à l’ordre du jour. Vlad Sitnikov, le fondateur de StartRocket, a confié à Forbes : « C’est en attente parce que j’ai vu combien de personnes détestaient cette idée. Les gens veulent quelque chose de différent ».

Nettoyer le ciel plutôt que le surcharger ?

Plutôt que de faire du ciel étoilé un gigantesque espace de publicité, StartRocket s’est tourné vers une idée dont le positionnement est radicalement différent. Cette fois-ci, l’objectif est de nettoyer l’espace des déchets qui s’y trouvent. En un demi-siècle, de nombreux satellites et autres appareils ont pris place en orbite et s’y trouvent toujours alors qu’ils ne sont plus fonctionnels.

Vlad Sitnikov évoque un exemple d’actualité : « SpaceX veut envoyer 6 000 satellites Starlink en orbite, mais lorsqu’ils cesseront de fonctionner, ou qu’il les éteindra -ou qu’il se déplacera vers Mars- quelqu’un devra faire le ménage ».

Pour ce faire, StartRocket veut utiliser un satellite baptisé « Foam Debris Catcher », un appareil que la jeune pousse veut donner « aux habitants de la Terre gratuitement », indique Sitnikov. Pour lui, on devrait parler autant des déchets qui se trouvent sur la planète que ceux qui naviguent dans l’espace.

Sans trop entrer dans les détails techniques, le satellite devrait être en mesure de propulser une mousse polymère sur les déchets spatiaux afin que ces derniers s’enfoncent et se consument plus rapidement dans l’atmosphère terrestre grâce à la force de traînée.

La société Kaspersky a affiché son soutien au projet de StartRocket afin de sensibiliser les personnes aux déchets spatiaux et attirer ces dernières à travailler sur ce type d’initiatives technologiques. Le vice-président du marketing chez Kaspersky, Andrew Winton, indique : « Nous suivrons avec grand intérêt le développement et la progression des produits de la société et nous nous réjouissons de soutenir la cause dans les années à venir ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests