Suivez-nous

Auto-Moto

La startup Zoox admet avoir volé des documents confidentiels à Tesla

Zoox a confirmé que quatre de ses employés avaient volé des documents à Tesla, confirmant du même coup qu’il allait verser une compensation au constructeur automobile.

Il y a

  

le

 
Tesla Model S
© Tesla

Il y a environ un an, Tesla a annoncé qu’il poursuivait officiellement quatre employés de la startup Zoox pour espionnage. Le constructeur automobile assurait que ces derniers étaient en possession de plusieurs documents hautement confidentiels, violant ainsi les conditions de leur contrat de travail.

Ceux-ci portaient vraisemblablement sur le système WARP, une plateforme exclusive dédiée à la logistique (fabrication, inventaire, distribution..). Tesla aurait eu vent du vol suite à un message envoyé (par erreur) par un des employés sur son ancienne adresse email. Ce dernier contenait une pièce jointe modifiée d’un document appartenant au constructeur automobile, ce qui a mené ce dernier à enquêter.

L’affaire entre les deux entreprises semble finalement terminée.

Tesla aura droit à une réparation financière

L’accusé a confirmé le vol des données de Tesla. Dans une déclaration, la jeune pousse indique : « Zoox reconnaît que certains de ses nouveaux employés de Tesla étaient en possession de documents de Tesla concernant les procédures d’expédition, de réception et d’entreposage lorsqu’ils ont rejoint l’équipe logistique de Zoox ».

La startup Zoox prévoit de verser à Tesla une somme d’argent dont le montant n’a pas été révélé. Elle a aussi déclaré qu’elle allait mener un audit pour « s’assurer qu’aucun employé de Zoox n’a conservé ou n’utilise des informations confidentielles de Tesla ».

En parallèle, la jeune pousse prévoit aussi de « mener une formation renforcée en matière de confidentialité afin de s’assurer que tous les employés de Zoox connaissent et respectent leurs obligations de confidentialité ».

La fin de cette affaire intervient dans un contexte financier assez difficile pour Zoox. Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, la startup a été dans l’obligation de licencier une centaine d’employés ainsi que certains travailleurs contractuels.

Tesla a pour réputation d’être intransigeant lorsqu’il s’agit de vol de documents confidentiels. Il y a un an, le constructeur automobile a également envoyé un email à ses employés afin de leur rappeler ce qu’ils risquaient en cas de fuite d’informations sensibles —à savoir le licenciement, mais également une potentielle poursuite en justice. La firme avait également rappelé quelques cas passés pour montrer qu’elle n’avait pas hésité à monter au créneau et défendre ses intérêts.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests