Suivez les liens les plus populaires du moment avec OneRiot

(billet publié par Camille Bouiller[1], qui devient rédacteur à part entière sur Presse-citron) L’intérêt des réseaux sociaux pour diffuser à grande échelle rapidement n’est plus à prouver. J’ai déjà parlé de quelques services qui permettent de suivre les buzz du moment sur la Toile. Ces derniers sont souvent basés sur Twitter et d’autres services de

(billet publié par Camille Bouiller[1], qui devient rédacteur à part entière sur Presse-citron)

L’intérêt des réseaux sociaux pour diffuser à grande échelle rapidement n’est plus à prouver.

J’ai déjà parlé de quelques services qui permettent de suivre les buzz du moment sur la Toile. Ces derniers sont souvent basés sur Twitter et d’autres services de partage de même type.

OneRiot

OneRiot indexe tout ce que toutes les trouvailles des utilisateurs postées sur Twitter et Digg notamment, ce qui permet de savoir quels sont les sujets les plus populaires du moment, ou simplement de faire de la veille et suivre l’évolution d’un produit.

Sur la page d’accueil, OneRiot affiche les liens les plus partagés du moment : on peut facilement voir combien de fois un lien a été partagé, avec tous les intervenants. Il est également possible de retweeter un lien en quelques secondes. Cependant, on voit clairement que les liens provenant de Digg sont davantage mis en avant car ils obtiennent beaucoup plus de votes. J’avoue être un peu sceptique sur ce point (les liens de Twitter et Digg ne sont pas sur le même pied d’égalité à mon avis).

La fonction moteur de recherche est assez intéressante pour cibler un sujet précis à surveiller, même si les résultats sont peu nombreux sur les sujets dont on parle moins.

Je trouve ce concept intéressant, même s’il reste assez limité. Si vous connaissez d’autres alternatives de ce genre pour se tenir au courant des dernières tendances, proposez-les en commentaire.

A ce sujet, Google devrait intégrer les twitts dans ses résultats prochainement, et j’ai hâte de voir ce que cela peut donner. Je pense d’ailleurs qu’intégrer d’autres réseaux sociaux serait pertinent.


L’avis d’Eric : j’aime bien l’idée du nombre de fois où un lien est partagé/re-publié comme critère de pertinence. Je pense d’ailleurs dans une réflexion plus large sur ce que devrait être un Digg-like ou un agrégateur d’informations que la notion de simple vote est largement périmée. J’y reviendrai prochainement dans un billet plus argumenté.

[1] Camille est également fondateur de Nouweo, un nouveau site de partage d’information dont nous aurons l’occasion de reparler. Vous pouvez suivre Camille sur Twitter à cette adresse : http://twitter.com/nephthys.


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. Hello et bienvenue à Camille du coup 🙂

    Je vois encore un truc qui me fait mal à chaque fois, le plugin « pulsecheck » de oneriot: la bonne vieille barre d’outil à installer, qui tracke tout ce que je fais.. un peu comme alexa & tous les autres avant.

    = encore un truc pas forcément fiable, facilement manipulable, relativement fermé (bon ok, là y’a qd meme digg & twitter, reste à voir, comme le pointe Camille, la question de la pondération des sources & usages).

    A utiliser en parallèle de tant d’autres outils ..

  2. Pingback: WidgetBlock cache les widgets des réseaux sociaux | Gadgetorama: Le Blog

Répondre