Suivez-nous

Cybersécurité

Sur Mac, Apple a autorisé une application contenant un malware

Le logiciel malveillant a réussi à passer le processus de détection mis en place par la firme de Cupertino.

Il y a

  

le

 
© Presse-citron.net

Depuis toujours, les ordinateurs Mac jouissent d’une réputation d’invulnérabilité aux virus, pourtant il n’en est rien. Les faits relatés par nos confrères de Techcrunch sont là pour nous en convaincre. Deux chercheurs en cybersécurité, Peter Dantini et son confrère Patrick Wardle ont découvert une campagne de malwares qui se cachaient sous la forme d’installateurs Adobe Flash.

Ce qui est particulièrement troublant, c’est que ce logiciel malveillant a été validé par Apple dans le cadre de son système de notarisation qui correspond à l’analyse d’une application dans le but de déceler des problèmes de sécurité et du contenu malveillant. Ici, rien n’a été détecté et ce contenu a donc été autorisé à s’exécuter sur Mac. Problème : il contenait le malware Shlayer.

Un malware intrusif mais peu dangereux

Ce dernier n’est pas forcément le plus dangereux et peut être éliminé par la plupart des antivirus existants. Pour autant, il n’est jamais agréable de voir son ordinateur infecté et de se retrouver bombardé par de nombreuses publicités intrusives.

Contacté par Techcrunch, Apple a réagi à cette information par le biais d’un communiqué :

Les logiciels malveillants changent constamment et le système de notarisation d’Apple nous aide à garder les logiciels malveillants hors du Mac et nous permet de réagir rapidement lorsqu’ils sont découverts. Dès que nous avons eu connaissance de ce logiciel publicitaire, nous avons révoqué la variante identifiée, désactivé le compte du développeur et révoqué les certificats associés. Nous remercions les chercheurs pour leur aide à assurer la sécurité de nos utilisateurs.

Selon les chercheurs à l’origine de cette découverte, il s’agit d’une première depuis la mise en place de ce système de contrôle par Apple. Selon le site d’information, les pirates auraient depuis tenté de relancer une attaque qui aurait de nouveau été bloquée par les équipes de la firme de Cupertino.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Tomredhot

    1 septembre 2020 at 13 h 35 min

    Toujours le JS de Twitter Bootstrap pour illustrer les news « hacking ». Crédibilité 0% avant même d’ouvrir les news.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *