Un taxi à la sauce Ford Focus RS en Norvège

En Norvège, vous risquez de croiser Evald Jåstad, chauffeur de taxi qui conduit ses clients à bord d’une Ford Focus RS, que les habitants surnomment « l’éclair bleu ».

L’éclair bleu des fjords de Trollunga

Visiblement peu enclin à s’offrir un taxi spacieux et ultra-confortable, Evald Jåstad, chauffeur de taxi norvégien, a décidé de privilégier la sportivité en ce qui concerne son outil de travail. Pour cela, le jeune conducteur de 36 ans a opté pour le charme de la Ford Focus RS, qui dispose d’un bloc 4 cylindres de 350 ch, de quoi permettre aux clients d’Evald Jåstad de profiter d’une accélération de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes.

Une Ford Focus RS qui dispose donc d’un lanternon « taxi » sur le toit, mais que les habitués de la région des fjords de Trollunga, en Norvège, ont surnommée « l’éclair bleu« . Ceci évidemment en hommage à sa couleur bleue détonante. « Peu de personnes peuvent dire qu’elles vivent leur rêve chaque jour. J’ai la chance d’en faire partie », a raconté Evald Jåstad a déjà parcouru 127.000 kms au volant de sa Focus RS en seulement 18 mois.

Le jeune chauffeur de taxi avoue avoir été fan de rallye étant enfant, nul doute que les exploits de Ford dans cette discipline ont du laisser des traces chez ce dernier, la Focus RS WRC ayant été pilotée par Colin McRae, Carlos Sainz sans oublier Marcus Grönholm. Bien sûr, le taxi bleu fait sensation auprès des clients, mais le premier fan du bolide reste le fils de Evald Jåstad. « Quand je conduis mon fils à la garderie, pendant tout le trajet, je l’entends dire ‘Bånn gass! Bånn gass! – Plus vite ! Plus vite !’. J’ai une conduite plutôt calme, pour autant les clients adorent les accélerations de ma Focus RS jusqu’à atteindre la vitesse maximale autorisée. »

Rappelons que la Norvège n’est pas forcément un marché très simple pour les constructeurs de sportives, puisqu’en 2017, la moitié des voitures vendues étaient des modèles hybrides et électriques. Bref, si vous passez du côté de Trollunga, n’hésitez pas à faire appel à Evald.


Répondre