Suivez-nous

Auto-Moto

Tesla : la conduite complètement autonome arrive bientôt !

Sur Twitter, Elon Musk, PDG de Tesla, promet que ses véhicules seront bientôt complètement autonomes. Mais l’arrivée de tels véhicules implique de grands bouleversements.

Il y a

  

le

 
tesla conduite autonome
© Unsplash / Charlie Deets

Depuis le début de l’année, Elon Musk se montre bien bavard sur Twitter. Après avoir révélé que ses Tesla pourraient parler aux piétons, il annonce que la conduite complètement autonome arriverait « bientôt ». Le PDG avait déjà promis cette nouveauté pour fin 2019, mais le projet semble avoir pris du retard. L’année dernière, Elon Musk expliquait ce qu’il entendait par conduite complètement autonome.

C’est une voiture capable de vous emmener de la maison au travail sans interventions. La conduite sera toujours surveillée (par le pilote) mais le véhicule sera capable de conduire seul.

Et hop, sans les mains !

Actuellement la fonction Autopilot propose déjà une conduite « autonome ». Mais elle se révèle limitée à plusieurs niveaux. En France par exemple, elle ne fonctionne que sur les grands axes comme les autoroutes ou les nationales. Oubliez donc le trajet maison-travail en agglomération. Ensuite, elle exige que le conducteur garde les mains sur le volant et active les clignotants (pour les dépassements). S’il lâche le volant, plusieurs niveaux d’alertes (visuelles et auditives) l’obligent à reprendre le contrôle en exerçant une pression sur le volant toutes les 15 secondes. Le dernier niveau immobilise le véhicule sur le bas côté.

Elon Musk explique que la conduite « complètement autonome » permettra non seulement de retirer les mains du volant mais aussi de (se laisser) conduire en ville.

Le véhicule sera complètement autonome, mais le conducteur devra rester vigilant et apte à intervenir.

Est-ce vraiment possible ?

Si nous reconnaissons que l’entreprise fait sans doute partie des plus innovantes de ce siècle, Elon Musk semble aller un peu vite en besogne. Car la mise en place d’une telle technologie implique le respect des législations. Or, elles diffèrent complètement d’un pays à l’autre, parfois même (dans certains pays) d’une région à l’autre. L’Autopilot en a déjà fait les frais en France.

Quant à la circulation en ville, elle implique la prise en compte de la signalisation (feux tricolores, panneaux, etc.) pour chaque pays.

Dès lors, des aménagements urbains ne sont-ils pas nécessaires ? Les caméras et capteurs des véhicules Tesla seront-ils suffisants ? Les véhicules déjà sur le marché pourront-ils en bénéficier grâce à une mise à jour ? Ou cet option nécessitera-t-elle l’intégration de nouvelles technologies sur les voitures ? A cette heure, Elon Musk n’a apporté aucune réponse à ces questions pourtant primordiales.

Enfin, les autres usagers de la route et les citadins devront intégrer l’existence de tels véhicules dans leur environnement. Car, on le sait, le plus difficile pour une technologie est d’entrer dans le quotidien des utilisateurs. Autant dire que les défis à relever sont énormes. Mais c’est le lot de toute innovation.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests