Suivez-nous

Auto-Moto

Tesla victime de discrimination ?

Chez Tesla on n’est pas content et on le fait savoir. En cause, une ordonnance sur le subventionnement de chargeurs qui serait discriminatoire vis-à-vis de la marque.

Il y a

  

le

 

Par

chargeur ccs tesla model 3

Lorsque Tesla a commencé à fabriquer des voitures, les chargeurs disponibles sur le marché étaient limités à un taux de charge de 50 kilowatts, de sorte que le constructeur a dû développer son propre réseau pouvant atteindre 120 kW, une infrastructure dont le coût est couvert par les achats de véhicules de la marque.

Or, une ordonnance du 7 février émise par la New York Public Service Commission (NYPSC) incite les services publics à installer des chargeurs de véhicules électriques « accessibles au public ». Le problème, selon Tesla, c’est que le NYPSC a défini les chargeurs « accessibles au public » comme étant ceux qui ont des prises génériques pour les voitures électriques, mais que les stations de charge propriétaires de Tesla ne sont pas admissibles à ces mesures incitatives.

L’ordonnance originale du NYPSC offre aux services publics la possibilité de facturer des tarifs plus favorables pour l’électricité et d’utiliser des classifications plus favorables pour toutes les stations de charge rapide à courant continu accessibles au public que les services publics installent. Mais tous les chargeurs qu’ils installent doivent avoir à la fois une prise pour système de charge combiné (CCS) et une prise CHAdeMo pour être classés de la manière préférentielle par les services publics. Plusieurs sociétés de charge fabriquent les types de stations DCFC doubles qui seraient admissibles, mais les stations DCFC Tesla utilisent une forme de prise propriétaire que les autres véhicules n’acceptent pas sans adaptateur.

Dans son ordonnance du 7 février, le NYPSC a reconnu que les chargeurs Tesla, tels qu’ils sont actuellement déployés, ne seraient pas admissibles aux incentives des services publics. « Les stations Tesla DCFC deviendront éligibles à cet incentive par prise lorsque leur technologie propriétaire sera couplée à des types de prises qui permettent aux VE d’utiliser des systèmes de charge asiatiques et européens », indique l’ordonnance.

Tesla est-il trop gourmand ?

Tesla affirme que le NYPSC a défini les chargeurs « accessibles au public » de manière trop étroite. L’entreprise fait valoir  que l’accès public ne devrait concerner que l’espace physique qui entoure la station de charge. Il soutient également que l’accessibilité technologique (c’est-à-dire l’accès à l’électricité en fonction du type de prise) ne devrait pas entrer en ligne de compte pour déterminer si une station de charge est accessible au public. Comme vous le voyez, on est dans dans la querelle d’expertise technique et juridique.

Il n’en demeure pas moins que, alors que jusqu’à présent, son réseau de Superchargeurs était considéré comme un atout majeur et un argument marketing imparable, il semblerait qu’il soit devenu un handicap pour Tesla quand il s’agit de bénéficier de l’aide des fonds publics pour son développement.

Cela étant, une partie de la solution pourrait se trouver chez Tesla, puisque le constructeur californien a déjà commencé à déployer des prises CCS Combo dans une grande partie de son réseau de Superchargeurs en Europe afin d’y accueillir la nouvelle Model 3, qui est de facto compatible avec d’autres chargeurs, comme ceux de Ionity par exemple. Sauf grosse contrainte technique (différence de voltage ?) on ne voit pas pourquoi ce qui est possible et déjà opérationnel en Europe ne le serait pas de l’autre côté de l’Atlantique. Reste à savoir si Tesla accepterait, en contrepartie de cette standardisation et des subventions qui viendraient avec, de recevoir des véhicules d’autres marques que la sienne sur ses Superchargeurs. Il s’agit d’une question sensible et probablement de la plus haute importance stratégique pour le constructeur et ses clients, qui verraient peut-être d’un mauvais œil s’évaporer l’un de leurs avantages, et devoir faire la queue au Superchargeur derrière des Zoé et des Leaf…

Voici notre test vidéo de la Tesla Model 3 :

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests