Suivez-nous

Objets connectés

Test de l’Apple Watch Series 6 : un petit bol d’oxygène

Apple maintient son rythme de croisière et lance l’Apple Watch Series 6. Si elle ne marque pas une évolution majeure par rapport à sa grande soeur, les petites améliorations apportées justifient son statut de meilleure montre connectée du marché.

Il y a

  

le

 
test apple watch series 6 design
© Presse-citron

Montre la plus vendue au monde, l’Apple Watch ne semble pas prête de tomber de son trône. Présentée aux côtés de l’Apple Watch SE (une première), la Watch Series 6 succède à l’excellente Series 5 et devient donc l’Apple Watch la plus avancée de la gamme. Loin de révolutionner le genre, cette nouvelle Watch Series 6 s’améliore dans des domaines qu’elle maîtrisait déjà très bien (sport, suivi d’activité, ergonomie, etc.) et intègre une grosse nouveauté : l’analyse du taux d’oxygène dans le sang.

Ajoutez à cela un écran plus lumineux, des performances en hausse, une charge plus rapide et des améliorations de suivi de votre état de santé (notamment le suivi du sommeil) et vous obtenez, sur le papier, la meilleure Apple Watch jamais créée par Apple. J’ai donc enfilé la Watch Series 6 pendant une dizaine de jours (et de nuits). Voici mon test complet.

Prix et date de sortie

L’Apple Watch Series 6 est disponible à 429 euros en version Wifi avec un boîtier aluminium 40 mm (459 euros en 44 mm). La version Wifi+4G est proposée à 529 euros en 40 mm et 559 euros en version 44 mm.

Apple propose également un modèle en acier inoxydable à 729 euros (40 mm) et 779 euros (44 mm). La marque décline également sa nouvelle montre connectée avec un boîtier titane. Ce petit bijou vous coûtera la bagatelle de 829 euros en 40 mm et 879 euros en 44 mm.

Comme chaque année, Apple accompagne la Watch de tout un lot de bracelets dont quelques nouveautés séduisantes (Blue Navy, Red, Gold Stainless et Graphite). Nike et Hermès apportent le pierre à l’édifice avec deux nouveauxs bracelets chacun. Sur son site officiel, Apple propose aussi de créer son propre style de bracelet. Il y en a donc pour tous les goûts.

Design

Bien malin celui ou celle qui saura distinguer l’Apple Watch Series 6 de la Series 5. Si Apple réduit son épaisseur de 0,34 mm, sa nouvelle montre ressemble comme deux gouttes d’eau à sa grande sœur. Mais ne vous y trompez pas, Apple n’a pas chômé pendant un an.

En attendant une vraie évolution esthétique (l’année prochaine ?), on se consolera avec les nouveaux coloris de boîtiers (toujours proposés en deux versions 40 et 44 mm) : le bleu (notre modèle de test) et le rouge (Product RED) complètent le gris sidéral, l’or et l’argent des modèles en aluminium ; les boîtiers en acier inoxydable sont déclinés en or jaune et graphite. Enfin l’Apple Watch Edition est proposée en noir sidéral ou titane naturel. Je ne reviendrai pas sur la multitude de bracelets disponibles tant ils sont nombreux.

test apple watch series 6 bracelet

© Presse-citron.net

En réalité, la vraie différence entre la Watch Series 6 et la version antérieure se situe sur la partie invisible de la montre. À l’arrière du boîtier, des LED émettent des lumières rouges et vertes. Elles permettent d’analyser le taux d’oxygène dans le sang, principale nouveauté de cette Watch Series 6.

test apple watch series 6 capteurs

© Presse-citron.net

Pour le reste, Apple conserve les ingrédients d’une recette qui a fait ses preuves. La Series 6 se distingue par ses matériaux premium, la grande qualité de ses finitions et un confort d’utilisation inégalé jusqu’à maintenant. Et, encore une fois, la variété de bracelets disponibles saura satisfaire les plus fashionistas d’entre vous.

Écran

Si le design de la Watch Series 6 ne la distingue pas vraiment de sa grande sœur, Apple a amélioré l’écran de manière subtile, certes, mais pourtant bien visible au quotidien. Comme la Series 5, la petite nouvelle embarque un écran Retina avec l’Always-on (allumé en permanence, désactivable dans les réglages). Néanmoins, les ingénieurs ont amélioré la luminosité (Apple parle d’un écran 2,5 fois plus lumineux) pouvant atteindre 500 nits.

test apple watch series 6 ecran

© Presse-citron.net

Pas besoin de sonde pour s’apercevoir que l’écran de la Watch Series 6 est en effeet bien plus lumineux que celui de sa grande sœur. Je n’ai jamais éprouvé de difficulté à lire les informations indiquées sur le cadran et ce dans tous les environnements. J’ai par exemple passé une matinée sous un ciel blanc soit les pires conditions pour la réflexion de la lumière sur un écran. Dans cet environnement, la Watch Series 6 restait parfaitement lisible.

Sous le cadran

Nouvelle génération oblige, la Watch S6 a droit à son petit regain de puissance avec la puce bi-coeur SIP S6 (System-in-Package). Basé sur la puce A13 Bionic de l’iPhone 11, ce processeur est associé à la puce U1, 32 Go de stockage et une connectivité Wifi 5 GHz. Apple annonce que la Watch Series 6 est 20% plus puissante que la Watch Series 5 tout en économisant plus d’énergie.

test apple watch series 6 performances

© Presse-citron.net

Concrètement, il est difficile de vérifier les chiffres annoncés par le constructeur. Peu importe. La Watch Series 6 se montre extrêmement rapide et fluide et n’a présenté aucun signe de fatigue malgré mes nombreuses sollicitations. Les habitués de la Watch Series 5 observeront sans doute que le lancement d’applications et leur ouverture est plus rapide sur la nouvelle version. Un regain qui fait toujours plaisir et rassure sur la durée de vie du produit.

watchOS 7 : toujours au top

Que serait l’Apple Watch sans watchOS ? Au fil des ans, le logiciel embarqué dans la montre connectée d’Apple s’est étoffé, larguant définitivement toute concurrence. watchOS 7 n’apporte pas de grande révolution à l’interface de la Watch Series 6 mais s’améliore encore par petites touches pour rendre l’utilisation quotidienne toujours plus agréable.

Siri se montre de plus en plus pertinent et réactif et vous libère des interactions les plus ennuyeuses avec votre iPhone. Une réponse rapide à un message, un rappel, un rendez-vous, une traduction rapide : Siri est là pour vous aider et il le fait mieux que jamais.

test apple watch series 6 watchos 7

© Presse-citron.net

Outre l’amélioration de ce bon vieux Siri, Apple a intégré un nouvel accès rapide aux paramètres de la montre. Balayez de bas en haut sans déverrouiller la Watch et vous accèderez directement à tout un lot de réglages (mode vibreur, Wifi, Réseau, Ne pas déranger, etc.). Ce petit menu est en plus personnalisable à souhaits.

watchOS 7 se dote d’autres petites fonctionnalités, parfois gadgets mais toujours aussi « cool ». Par exemple, les complications s’ajoutent plus facilement aux cadrans. Ces derniers peuvent être entièrement personnalisés et ensuite se partager entre utilisateurs d’Apple Watch. Enfin, payer directement avec la montre grâce à Apple Pay est toujours aussi pratique. Pas de révolution donc, mais des évolutions bienvenues qui permettent à watchOS de conserver sa longueur d’avance.

Pour le sport

Si Apple a apporté des améliorations majeures sur le terrain de la santé (voir partie suivante), on compte peu de nouveautés pour le suivi de l’activité sportive. Il faut dire que la Watch Series 5 intégrait déjà un panel de fonctions toutes plus riches les unes que les autres. Vélo, course à pied, natation (étanche jusqu’à 50 m), marche, yoga, rameur ou encore badminton et basket.

test apple watch series 6 sport

© Presse-citron.net

Apple a tout de même amélioré les nombreux capteurs de la Series 6 (accéléromètre, GPS, boussole, accéléromètre etc.) et a surtout optimisé son altimètre désormais capable de détecter avec une précision de quelques dizaines de centimètres à quelle altitude vous vous déplacez. Les randonneurs et traileurs apprécieront. Par ailleurs, l’Apple Watch Series 6 indique lorsque le rythme cardiaque est anormalement bas lorsque sa grande sœur se contentait de vous alerter lorsque vous arriviez en zone rouge (fréquence cardiaque trop haute).

Pour la santé

Les principales améliorations apportées à l’Apple Watch Series 6 concernent votre santé. Toujours reliée à l’application éponyme, la montre embarque toujours les fonctionnalités de la Series 5. On retrouve donc le suivi d’activité (plus précis), la détection de chute, le suivi continu du rythme cardiaque ou encore la possibilité de réaliser un électrocardiogramme en 30 secondes (en posant simplement son doigt sur la Digital Crown). Urgence SOS (prévenir les secours à l’étranger d’une simple pression sur le bouton latéral) et les rappels pour vous lever ou respirer quelques secondes sont également de la partie.

test apple watch series 6 digital crown

© Presse-citron.net

Deux nouveautés majeures complètent l’ensemble. La première, largement mise en avant par la marque, est la mesure de l’oxygénation du sang. Pour qu’elle fonctionne, Apple a équipé sa montre d’un nouveau verre au dessus des différents capteurs. Il permet aux quatre LED d’illuminer les vaisseaux sanguins et aux quatre « capteurs photo » d’analyser le taux d’oxygène.

Pour effectuer une mesure, il suffit de poser sa main sur une surface plane, cadran vers le haut, pendant 15 secondes. Les relevés sont ensuite disponibles dans l’application Santé. Notez que vous pouvez laisser l’analyse du taux d’oxygène en continu, comme pour le suivi du rythme cardiaque.

test apple watch series 6 oxygene

© Presse-citron.net

Le suivi du sommeil est l’autre grosse nouveauté de l’Apple Watch Series 6. En réalité, il s’agit d’une nouvelle fonction de watchOS 7, aussi les montres compatibles avec cette nouvelle version du logiciel pourront en profiter. L’analyse fonctionne de manière assez classique : les différents capteurs analysent vos nuits, notamment l’accéléromètre qui détecte vos mouvements et votre respiration.

Les résultats de l’analyse sont disponibles sur l’appli Santé et indiquent la durée de vos nuits, les différents cycles et d’autres informations très précises sur la qualité de votre sommeil, le tout avec des graphiques simplifiant la lecture de ces résultats.

test apple watch series 6 sommeil

© Presse-citron.net

Notez également que la Watch Series 6 peut vous accompagner dans votre rituel du coucher. Vous pouvez configurer une heure maximale pour vous mettre au lit, aussi vous serez avertis lorsqu’il sera temps de vous jeter dans les bras de Morphée. Une fois sous la couette, la Watch Series 6 active le mode « Ne pas déranger » et empêche l’écran de s’allumer. Au petit matin, les alarmes vous réveilleront en douceur avec une sonnerie progressive et des petites vibrations au poignet.

Enfin, la Watch Series 6 vous rappelle de vous laver les mains lorsque vous rentrez chez vous et chronomètre l’exercice (15 secondes). Une excellente fonction dans le contexte actuel.

Autonomie et recharge

Apple promet toujours une autonomie de 18 heures soit une grosse journée. En réalité, tout dépendra bien sûr de votre utilisation. En vous contentant du minium (données de santé, Always-on, peu d’interactions) vous pourrez porter la montre en continu pendant une journée et demie. Si vous sollicitez la Watch Series 6 de manière intense (notifications, réponses aux messages, un peu de sport, etc.) vous ne dépasserez pas le seuil d’une journée annoncé par la marque. Certains jours, vous devrez même passer par la case recharge avant la fin de la journée.

Toutefois, vous ne serez pas pris au dépourvu au moment de vous coucher puisque la montre vous envoie une alerte s’il vous reste moins de 30% de batterie pour vous avertir qu’elle ne passera pas la nuit. Une fonction fort utile si vous souhaitez garder votre montre au poignet pour analyser votre sommeil. Vous devrez en revanche changer vos habitudes, la recharge complète durant la nuit n’étant plus possible.

test apple watch series 6 autonomie

© Presse-citron.net

La recharge, parlons-en. Conscient de ces changements d’habitudes, Apple a amélioré la vitesse de recharge. La marque annonce une charge complète (0 à 100%) en 90 minutes. Durant mon test, le temps de charge tournait plutôt autour de 100 à 105 minutes. Avec un peu d’anticipation, on peut gagner beaucoup de points de vie en peu de temps : j’ai relevé 30 minutes pour passer de 41 à 78%. De quoi se rassurer pour la journée à venir.

Malgré ces améliorations, la question de l’autonomie reste un sujet épineux. Devoir recharger sa montre tous les jours est loin d’être pratique, aussi j’espère qu’Apple fera un grand bon en avant avec sa prochaine génération de Watch, comme il a su le faire avec l’iPhone 11 Pro.

Mon avis sur l’Apple Watch Series 6

L’Apple Watch Series 6 est incontestablement la meilleure montre connectée du moment. À condition, bien sûr, d’utiliser un iPhone. Si elle ne marque pas une évolution majeure par rapport à la Series 5, l’amélioration des capteurs, des performances et de la rapidité de la recharge sont bienvenus. Le suivi du taux d’oxygène dans le sang ne justifie pas forcément le passage de la Series 5 à la Series 6 mais les nouveaux adeptes ou utilisateurs des générations précédentes peuvent aisément se laisser tenter. D’autant que la précision des capteurs et les avancées rendues possibles par ces évolutions techniques promettent de belles choses dans le domaine de la santé dans un futur plus ou moins proche. Reste que pour accéder au nec plus ultra des montres connectées il faudra accepter de mettre la main au portefeuille. Comment souvent avec Apple.

Apple Watch Series 6

429.00€
9.3

Design et ergonomie

9.5/10

Performances

9.5/10

Interface et fonctionnalités

9.5/10

Autonomie et recharge

8.5/10

Sport et santé

9.5/10

On aime

  • Design toujours aussi premium
  • Fonctionnalités liées au sport
  • Suivi de santé
  • Ergonomie
  • watchOS 7

On aime moins

  • Autonomie encore un peu juste
  • Recharge encore un peu lente
  • Prix très élevé pour les modèles 4G et/ou plus premium
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *