Test : Cellularline Easyfit Band et Easyfit Touch 2, des trackers d’activité qui manquent de souffle

Cette semaine, double ration de trackers d’activité avec les tests du Easyfit Band et du Easyfit Touch 2.

Présentation

On termine notre série de tests de produits Cellularline avec deux trackers d’activités, le Easyfit Band et le easyfit Touch 2. Avec ses deux produits, elle vient compléter sa gamme de produits dédiés aux sportifs, qui inclus également le Easysmart HR, un produit que nous avons testé il y a quelques semaines.

La concurrence est rude sur ce marché, en particulier sur celui de l’entrée de gamme, où évoluent les deux produits de Cellularline. Auront-ils les atouts pour se faire une place et séduire les sportifs ?

Design

Le Easyfit Band

On débute les présentations avec le Easyfit Band, le moins cher des deux trackers que nous avons à disposition puisqu’il est proposé au prix de 39,99 euros.

Le Easyfit Band arbore un design plutôt classique pour ce type d’appareil en prenant la forme d’un bracelet. On retrouve un petit boitier noir, équipé de LED pour la partie notification, d’un accéléromètre et d’un connecteur USB pour permettre le rechargement du tracker d’activité.

Ce dernier est caché à l’intérieur du bracelet en silicone qui vient se clipser sur le petit boitier noir.

Sans fioriture, Cellularline joue ici la carte de la simplicité et de l’efficacité. Pour notre test, nous avons eu droit à un bracelet bleu qui confère un côté sport au tracker. Le produit est également proposé en noir, un coloris plus classique et passe-partout.

Le Easyfit Touch 2

Plus haut de gamme, le Easyfit Touch 2 est vendu 59,99 euros.

Cellularline

Il se démarque du Easyfit Band par la présence d’un écran OLED tactile qui permet de visualiser les différentes notifications (SMS, réseaux sociaux, WhatsApp) et appels entrants.

Autre différence, celui-ci donne l’heure, ce qui le rapproche davantage d’une montre et permet de suivre son activité (nombres de pas, calories brulées, distance parcourue).

Là encore, on retrouve un petit boitier noir avec connecteur USB et écran, séparé du bracelet en silicone. Par rapport au Easyfit Band, on notera que ce dernier est plus souple et surtout que Cellularine propose deux bracelets avec son tracker d’activité (ici noir et rose/violet).

À noter que les deux trackers profitent d’une certification IP67.

L’application

En plus des trackers, on retrouve une application qui permet de suivre son activité. Cellularline a décidé de proposer des applications différentes en fonction du bracelet que vous êtes amenés à utiliser.

Le Easyfit Band sera reconnu par l’application Easyfit HR (disponible sur Android et iOS) et le Easyfit Touch 2 par l’application Easyfit Plus.

L’application Easyfit Band

Cette première application sera utilisable avec le bracelet le plus simple de la gamme et adopte une approche simple et facile à prendre en main. Les principales informations sont visibles via l’onglet accueil avec une séparation entre l’activité et le sommeil.

Comme son nom l’indique, l’onglet Détails apporte plus d’informations avec différentes moyennes et courbes qui permettent de suivre sa progression et son activité.

Même constat pour la partie sommeil.

Les deux derniers onglets permettent d’affiner les différents réglages. On pourra notamment activer la signalisation des appels et des SMS ou être notifié en cas de non-activité. On trouve également un raccourci vers l’appareil photo de son smartphone dont on ne saisit pas forcément l’intérêt.

Enfin, la partie utilisateur permet de configurer son objectif (par défaut 10 000 pas et 08h00 de sommeil) et d’ajouter des informations personnelles (nom, âge, taille, poids). Enfin, il est à noter que l’application peut être relié à Google Fit.

L’application Easyfit Plus

Pour son bracelet Easyfit Touch 2, il nous faudra utiliser l’application Easyfit Plus. Cette dernière est également disponible sur iOS et Android. Là encore, l’application s’articule autour de quatre onglets.

La page d’accueil permet d’assurer le suivi de son activité par jour, mais aussi semaine, mois ou année. On retrouve également un onglet activité qui résume les activités de la journée avec le type d’activité effectué. L’application et le bracelet reconnaissent 21 activités différentes et se chargent également du suivi du sommeil.

La partie réglages est un peu plus fournie que sur la précédente application. La présence de l’écran et de la fonction vibreur apporte de nouvelles options.

Il est notamment possible de programmer le réveil, de modifier le mode de vibration ou de personnaliser une notification. Enfin, il est possible de choisir les notifications qu’on souhaite recevoir parmi une sélection qui inclus les appels, messages, Facebook, Twitter ou WhatsApp.

On appréciera que Cellularline ait ici soigné la traduction de ses applications. Il faudra toutefois se contenter de l’anglais, de l’italien ou des icônes pour le cadran de la montre, mais ne cela n’est pas vraiment un handicap à l’usage. Enfin, l’application Easyfit Plus propose par défaut des notifications sur votre smartphone qui vous invite à boire, manger léger et faire de l’activité. Ce n’est pas forcément indispensable, mais ces rappels ne peuvent pas faire de mal.

Dans l’ensemble, ces applications sont plutôt simples à configurer et à utiliser même si elles pourraient encore gagner en clarté et adopter un style plus moderne.

Les bracelets Easyfit Band et Easyfit Touch 2 au quotidien

La connexion entre les bracelets et l’application se fait facilement et les bracelets sont font rapidement oubliés une fois autour du poignet. Concernant le bracelet Easyfit Touch 2 et son écran, il n’est pas extrêmement lisible en plein soleil ce qui peut limiter son intérêt. On appréciera quand même la possibilité de lire ses notifications rapidement.

Ce dernier embarque également quelques fonctions pratiques comme la possibilité de faire vibrer son smartphone depuis sa montre pour le retrouver ou de modifier le cadran qui affiche l’heure.

Le Easyfit Band se contente pour sa part de faire clignoter en bleu une icône en forme cloche en cas de notification. Les appels sont également signalés sur le bracelet via une vibration et une LED verte.

Enfin, les deux bracelets se chargeront de vous signaler une inactivité prolongée. Des fonctions classiques et basiques, mais ils ne manquent rien sur le plan des fonctionnalités.

Durant la phase de test, les données relevées avec les deux trackers nous ont semblé conformes à la réalité. Même constat pour la partie sommeil, les durées de sommeil étaient précisent et les applications différencient sommeil léger et sommeil profond. On ne vous cachera pas qu’il était de savoir si ces derniers relevés étaient réalistes.

Là où le bât blesse, c’est au niveau de l’application. On a régulièrement eu droit à des crashs de l’application et à une synchronisation capricieuse. Une vraie déception qui vient gâcher l’expérience utilisateur. On espère que Cellularline corrigera ces quelques bugs et améliorera la partie logicielle de ses trackers.

L’autonomie

Bonne nouvelle concernant l’autonomie. Cellularline annonce une semaine d’autonomie pour ses deux bracelets et le contrat est rempli. On pourra tenir une bonne semaine, voire un peu plus, loin d’un port USB.

En cas de forte sollicitation du bracelet équipé d’un écran, l’Easyfit Touch 2, l’autonomie sera plus proche des 5 à 7 jours.

Conclusion

Comme pour le Cellularline Easysmart HR, le bilan est mitigé pour ses deux trackers d’activités. Sans être les meilleurs capteurs d’activités du marché, ils sont une proposition honnête sur le segment de l’entrée de gamme.

On retrouve toutes les fonctionnalités de base et même un peu plus avec le Easyfit Touch 2. Malheureusement, l’expérience utilisateur est quelque peu gâchée par des applications qui souffrent de bugs.

Un problème de taille au moment de faire son choix, surtout avec une concurrence chinoise au rapport qualité/prix quasi imbattable.

Le Cellularline Easyfit Band est proposé au prix de 39,99 euros (les produits Cellularline sont disponibles chez Amazon, la FNAC, Carrefour, certains Leclerc, etc.)

Le Cellularline Easyfit Touch 2 est proposé au prix de 59,99 euros (les produits Cellularline sont disponibles chez Amazon, la FNAC, Carrefour, certains Leclerc, etc.)

J’aime

  • le design efficace
  • l’autonomie
  • la certification IP 67 (résistance à l’eau et à la poussière)
  • les mesures fiables

J’aime moins

  • l’application
  • quelque bugs
  • la lisibilité de l’écran du Easyfit Touch 2 en plein soleil


Nos dernières vidéos