Suivez-nous

Smartphones

Test Samsung Galaxy Z Fold 2 : deux fois plus de bonheur…

Avec ses écrans pliables, la gamme Galaxy Z chez Samsung est incontestablement celle du futur. Dernier arrivé, le Samsung Galaxy Z Fold 2 succède à une première version impressionnante, mais non dénuée de défauts. Qu’en est-il de cette nouvelle itération ? Réponse dans ce test du Samsung Galaxy Z Fold 2.

Il y a

  

le

 
Test Samsung Galaxy Z Fold 2
© Presse-citron

Samsung continue son avancée dans le monde merveilleux des smartphones pliants avec ce Samsung Galaxy Z Fold 2, que j’ai pu tester pendant un peu plus de deux semaines. Cette gamme est à part chez le constructeur, et fait figure d’OVNI dans un marché qui commence à stagner sur le plan de l’innovation. Le Samsung Galaxy Fold était un superbe smartphone qui, malgré ses défauts, m’avait vraiment bluffé lors de mon test. Samsung a profité d’une année de R&D et de la sortie du Galaxy Z Flip pour améliorer les finitions et les caractéristiques de son nouveau Z Fold 2.

La seule chose qui ne change pas sur ce Samsung Galaxy Z Fold 2, c’est son prix, qui reste fixé à 2 020€. C’est donc un smartphone ultra premium, et son public cible reste tout de même très restreint. Après une gamme de Note 20 en demie teinte, comment s’en sort le géant coréen sur cette nouvelle version du Fold ? Découvrez mon avis dans ce test complet du Samsung Galaxy Z Fold 2.

Test du Samsung Galaxy Z Fold 2 en vidéo

Contrairement à mes deux derniers tests, pas d’épisodes de Take it/Leave it pour ce Galaxy Z Fold 2, mais un test classique. En un peu moins de dix minutes, vous pourrez découvrir mon avis vidéo sur le Samsung Galaxy Z Fold 2.

S’abonner à la chaîne

Design & Hardware

Samsung a décidé de frapper très fort sur les nouveautés sur ce Z Fold 2, qui gomment la plupart des manques de la première version. Commençons par les caractéristiques techniques. Contrairement aux Galaxy Note 20 et Note 20 Ultra, Samsung utilise le meilleur SoC Android du marché sur le Galaxy Fold 2 : le Qualcomm Snapdragon 865+, qui est couplé à 12 Go de RAM. Avec un score Antuntu de plus de 510 000, il est surpuissant. À l’utilisation, je n’ai jamais eu aucun lag, à l’exception de certains passages entre l’écran fermé et l’écran ouvert. Les jeux tournent de manière ultra fluide et le grand écran est forcément un plus.

Sur le reste des caractéristiques brutes, Samsung a sorti le grand jeu, avec l’UFS 3.1, le WiFI 6 et le support de la 5G. Si vous utilisez deux numéros, vous devrez passer par une NanoSIM et une eSIM. Seul choix incompréhensible sur un modèle à ce tarif, le stockage passe de 512 Go sur le Fold à 256 Go sur ce Galaxy Z Fold 2, sachant que vous ne pouvez pas utiliser de microSD pour étendre le stockage. (Vraiment) dommage. De par son format pliable, le Z Fold 2 n’est pas résistant à l’eau, soyez donc vigilant si vous l’utilisez lorsqu’il pleut.

Au niveau audio, il n’embarque pas de jack 3,5 mm, le double haut-parleur est excellent et des écouteurs signés AKG sont livrés dans la boîte de ce Samsung Galaxy Z Fold 2. Mais la plus grande force de ce nouveau Fold, ce sont ses écrans.

Le nouvel écran avant du Z Fold 2

Le nouvel écran avant du Z Fold 2 © Presse-citron

Alors que c’était le point faible du Fold, l’écran avant est enfin à la hauteur sur le Z Fold 2. Cette dalle OLED de 6,2 pouces a un ratio spécial, en 25:9 et propose un taux de rafraîchissement classique, mais elle est très agréable au quotidien. Pendant mon test du Galaxy Z Fold 2, j’ai énormément utilisé l’écran avant pour répondre aux notifications, surfer sur le web, etc. Contrairement à la première version, la tape est agréable et l’écran est dans un format bien plus proche d’un smartphone classique. En proposant des contours plus fins, Samsung a aussi fait le choix d’intégrer un unique capteur selfie de 10 Mpx sur cette dalle. Mais l’écran avant n’est pas le seul à faire un grand pas en avant.

Une fois déplié, le Z Fold 2 laisse apparaître la nouvelle dalle de 7,6 pouces avec un taux de rafraîchissement adaptatif de 120 Hz (comme sur le Note 20 Ultra). La différence face au Fold 1 saute aux yeux : bordures affinées, retrait du notch disgracieux, 120 Hz, plus lumineux, l’écran du Z Fold 2 est une vraie réussite. Si la pliure est toujours visible lorsqu’on regarde le smartphone de côté, on l’oublie très rapidement au quotidien. Comme sur l’écran avant, l’écran principal embarque un capteur selfie de 10 Mpx qui prend la forme d’un petit poinçon. La sensation au toucher est logiquement différente d’une dalle en verre classique, la dalle pliable ayant un revêtement différent.

L'écran intérieur 120 Hz

L’écran intérieur 120 Hz © Presse-citron

Le Samsung Galaxy Z Fold 2 est aussi un smartphone ultra massif. Il est lourd avec ses 282 grammes sur la balance, et il est encombrant (159,2 x 68 x 16,8 mm plié) même s’il est moins large qu’un smartphone classique. Son épaisseur saute aux yeux et le triple capteur photo à l’arrière est moins protubérant que celui du Note 20 Ultra. Petites poches s’abstenir.

Point important de cette nouvelle version, le mécanisme de la charnière a complètement était revu et bénéficie des progrès déjà vus sur le Z Flip. Une fois plié, l’écart entre les deux écrans est moins important que sur le Fold 1, et vous pouvez tenir le Z Fold 2 ouvert sur une large amplitude. C’est très pratique pour les applications compatibles avec le Flex Mode, sur lequel je reviendrai plus tard.

Samsung confirme sa position d’innovateur.

La marque propose deux coloris en France, le Bronze et le noir. Sur le site officiel, vous pouvez personnaliser la charnière entre Argent, Or, Bleu ou Rouge. Comme vous l’avez vu, le Z Fold 2 s’améliore sur tous les points, et c’est un véritable bijou de technologie. Comme l’an passé, c’est le modèle qui m’impressionne le plus sur le plan technologique, et Samsung confirme sa position d’innovateur.

OneUI, une surcouche pliante

Une vidéo sur l'écran interne du Z Fold 2

© Presse-citron

En dehors de la partie purement matérielle, l’intégration logicielle est le second enjeu du développement des smartphones pliants. Avec ce Z Fold 2, OneUI propose des nouveautés bienvenues. La surcouche de Samsung a toujours les mêmes qualités et la navigation à une main est toujours aussi bien pensée. La possibilité de personnalisation est grande, avec notamment la gestion des applications qui restent actives à la fermeture de l’écran, le taux de rafraîchissement adaptatif, ou encore la gestion agréable du multi fenêtre. Vous pouvez aussi choisir entre un affichage tablette ou smartphone pour les menus, pour s’adapter à vos besoins/envies.

Si quelques rares applications comme Instagram ne sont toujours pas optimisées pour le Z Fold 2, ce dernier gagne le Flex Mode. Apparu avec le Z Flip, ce mode intermédiaire entre l’écran plié et déplié exploite au mieux l’écran intérieur. Sur l’application photo par exemple, vous avez sur la partie haute le cadrage de votre photo, et sur la partie inférieure le déclencheur, les modes, et surtout une prévisualisation de votre dernière photo. Idem pour YouTube, où la vidéo reste fixée en haut, le bas vous servant à naviguer dans les commentaires par exemple.

Flex Mode

Le Flex Mode © Presse-citron

Ce Flex Mode permet aussi d’utiliser le Fold 2 comme un ordinateur portable. Oubliez le clavier tactile sur la partie inférieure pour taper à 10 doigts, ça peut dépanner, mais ce n’est pas pratique en cas d’utilisation intensive. Le Flex Mode est par contre très utile pour la visio, comme avec Duo. Le Fold 2 devient son propre trépied grâce à ce mode.

Photo : un choix (très) discutable

Jusque là, le Samsung Galaxy Z Fold 2 a tout du smartphone parfait. Il remplit toutes les attentes que l’on peut avoir d’un tel smartphone, et ma plus grande déception se porte sur les choix au niveau photo. Alors que les S20 Ultra et Note 20 Ultra sont parmi les meilleurs photophones du marché, le Z Fold 2 reprend une combinaison (trop) ancienne. À l’arrière, on retrouve trois capteurs de 12 Mpx. Sur tous les clichés, on retrouve le style Samsung, avec des couleurs très saturées.

Photo Samsung Galaxy Z Fold 2

Un écran parfait pour bien cadrer © Presse-citron

Le capteur principal qui ouvre à f/1.8 propose de très bons clichés dans des bonnes conditions lumineuses, ce qui est moins le cas dans la pénombre. Même constat pour le zoom 2x qui ouvre à f/2.4. Il est bon jusqu’à 2x, dès qu’on le pousse un peu ça se complique. L’ultra grand-angle confirme cette tendance. Au final, les modules photo du Galaxy Z Fold 2 sont ceux d’un flagship… de 2019. Pour un smartphone qui est vendu 2 020€, la pilule est dure à avaler.

L’expérience n’en est pas pour autant mauvaise, mais on est trop loin de ce qui se fait de mieux sur le marché aujourd’hui. Les capteurs selfies de 10 Mpx confortent mon opinion, la partie photo est une vraie déception sur ce Fold 2, et mon attente était forte. Si Samsung avait choisi d’intégrer les capteurs du S20 Ultra ou du Note 20 Ultra, l’expérience aurait été très différente.

Mode Portrait

Mode Portrait

Mode Nuit

Mode Nuit

Nouveauté dans l’application photo, l’écran avant peut être utilisé comme un écran de monitoring, votre sujet pourra donc voir la photo que vous êtes en train de prendre. Au niveau vidéo, il est capable de filmer en 4K à 60 images par secondes, et s’en sort bien dans ce domaine.

Autonomie du Z Fold 2 : la bonne surprise

Très déçu de l’autonomie du Note 20 Ultra, j’ai été agréablement surpris par celle du Z Fold 2. Alors que l’écran intérieur consomme énormément de part sa taille et le taux de rafraîchissement de 120 Hz, le Z Fold 2 tient parfaitement la journée. Et c’est pour cela que les test basés sur des benchmarks ne sont pas toujours pertinents.

L’utilisation d’un Z Fold 2 au quotidien, c’est à minima 60% d’écran fermé. Avec un Snapdragon 865+ qui gère bien la consommation énergétique, je n’ai jamais fini une journée à moins de 25% (21 heures). C’est donc une expérience bien plus positive que celle avec le Note 20 Ultra, malgré sa capacité de 4 500 mAh.

L'écran extérieur est une vraie progression

L’écran extérieur est une vraie progression © Presse-citron

Le Samsung Galaxy Z Fold 2 est compatible avec la recharge rapide 25W, avec la charge sans-fil, et avec la charge sans-fil inversée. Avec le bloc fourni dans la boîte, comptez un peu plus d’une heure et dix minutes pour le recharger entièrement.

Comme je l’expliquais plus haut, ce Galaxy Fold 2 m’a fait une très belle impression sur le plan de l’autonomie. Si vous prévoyez une utilisation intensive de l’écran intérieur dans votre journée, attendez-vous à une autonomie réduite.

Mon avis sur le Samsung Galaxy Z Fold 2

Avis Samsung Galaxy Z Fold 2

Le Galaxy Z Fold 2 est une pépite © Presse-citron

Quel bonheur d’utiliser ce Fold de deuxième génération ! Comme prévu, Samsung a fait d’immenses progrès sur la plupart des points clés du smartphone. Par rapport à la première version, il bénéficie de plus de puissance, d’un design encore plus abouti, d’une expérience logicielle améliorée, et d’une autonomie à la hauteur. Du côté des faiblesses, l’appareil photo apparaît en retrait des autres flagships de l’année, et les 256 Go de stockage sont difficiles à comprendre.

À 2 020€, acheter un Galaxy Z Fold 2 n’est pas donné à tout le monde. Mais comme l’an passé, c’est de loin le smartphone qui m’a procuré la meilleure expérience cette année. Passer d’un format classique à une tablette instantanément est un vrai plus, et consommer du multimédia ou des articles sur le Z Fold 2 est un vrai bonheur. Si vous aimez la vidéo, un défaut est aussi inhérent au format de l’écran déplié, qui laisse apparaître de larges barres noires sur les vidéos en 16/9. Si vous êtes intéressés par ce Z Fold 2, le tester est la meilleure façon de se faire un avis, et plus le temps passe plus je me questionne sur la meilleure solution entre un combo smartphone et tablette, ou un Fold seul.

Une chose est sûre, les progrès faits par Samsung entre ses deux Fold sont considérables. Si la marque intègre enfin ses capteurs photo derniers cris sur le prochain modèle, voir le stylet du Note, il deviendrait le smartphone ultime. Reste à savoir dans quel mesure le tarif pourrait baisser sur les prochaines versions, son prix restant malgré tout un immense frein à son adoption.

Samsung Galaxy Z Fold 2

2 020€
8.6

Design

8.5/10

Performances

9.5/10

Photo

8.5/10

Autonomie

8.5/10

Rapport qualité-prix

8.0/10

On aime

  • L'expérience
  • Les écrans
  • Pliant

On aime moins

  • La photo
  • 256 Go really ?
  • Le prix
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *