Suivez-nous

Gaming

On a joué à… Super Smash Bros Ultimate : baston générale sur Nintendo Switch !

Très (trop ?) largement mis en avant par Nintendo depuis des mois, Super Smash Bros Ultimate est enfin disponible sur Nintendo Switch. Notre test complet, avec un zeste de citron !

Il y a

le

Smash-Bros-Ultimate

Le Smash Bros nouveau est arrivé !

 Après des mois (et des mois) de teasing, et une présence massive sur les derniers salons de jeux vidéo (comme la GamesCom pour ne citer qu’elle…), Super Smash Bros Ultimate est enfin disponible sur Nintendo Switch, et sera peut-être de la partie sous votre sapin ce soir (ou demain matin). Le dernier-né de cette saga initiée sur Nintendo 64 promet de proposer l’expérience Smash Bros ultime donc, avec une foule de réajustements, de nouveautés, mais également des bonus a gogo, des stages à foison, sans oublier le roster le plus complet jamais proposé.

Avec ce nouveau Super Smash Bros Ultimate, Nintendo n’a donc pas joué la carte Deluxe, et il ne s’agit aucunement de retrouver l’opus Wii U sur notre Nintendo Switch. Certes, on retrouve quelques éléments communs (forcément), mais cet épisode Ultimate est clairement l’aboutissement d’une saga aujourd’hui indissociable de toute console Nintendo, comme un Mario Kart, un Zelda ou un Super Mario.

Un contenu HALLUCINANT !

Côté personnages, pas de mauvaise surprise, puisque Nintendo avait allègrement spoilé le contenu de ce Super Smash Bros Ultimate, et on compte ici plus de 70 personnages jouables. Un roster particulièrement impressionnant, qui permet de retrouver bien sûr Mario et sa clique, mais aussi Snake de la saga Metal Gear, Megaman, Simon Belmont de Castlevania, Ken et Ryu de Street Fighter, Samus Aran et Ridley de Metroid, Bayonetta, Captain Falcon de la saga F-Zero, sans oublier Fox et Falco de Starfox, Sonic, Pac-Man, Cloud de Final Fantasy… Autant de personnages aux aptitudes diverses et variées, qu’il faudra toutefois déverrouiller au fil des combats, « comme avant« .

Evidemment, le jeu propose également un nombre de stages hallucinant, avec plus de 100 destinations pour combattre, avec en prime deux variations pour chaque niveau… Autant dire que la diversité est de mise, et cette impression de jouer à un « Maxi Best of Smash Bros » est particulièrement jouissive. Un gigantisme que l’on retrouve également au niveau des modes de jeu, avec bien sûr un mode Smash classique (et hautement paramétrable),un mode Smash contre 100, un mode All Stars, un mode Smash Cruel, mais aussi un mode Classique, avec une succession de combats et même un boss de fin spécial pour certains personnages, sans compter le mode Esprits.

Un mode « Aventure », dans lequel on multiplie les combats sur une map, et dans laquelle il s’agira de libérer des Combattants, tout en libérant également des esprits de soutien. Ces derniers viendront booster les capacités du joueur, et permettront par exemple de décupler ses attaques, de ne plus être sujet au vent, d’être insensible au feu… Là encore, les fans prendront un plaisir fou à déverrouiller les esprits (plus de 1000 au total !), puisque ces derniers reprennent eux aussi la forme de certains personnages iconiques de diverses licences. Certains peuvent même évoluer en une nouvelle forme une fois le niveau 99 atteint…

A cela s’ajoute une bande-son ahurissante, avec près d’un millier de morceaux différents, reprenant les principaux thèmes des différents jeux présents. Certains pourront ainsi utiliser Smash Bros Ultimate comme un juke-box géant, en réunissant dans une playlist les morceaux favoris de Megaman, Castlevania, F-Zero, Donkey Kong Country, Super Mario Bros, Mario Kart… Quelle folie !

Il faudra jouer, jouer, et jouer encore pour déverrouiller tous les personnages de Super Smash Bros Ultimate, comme à l’époque !

Et niveau jeu en fait ?

Côté jeu, Super Smash Bros Ultimate ne réinvente pas la saga, et il s’agira une nouvelle fois de participer à des combats en arène, avec pour but ultime d’envoyer son adversaire en dehors de l’écran, après l’avoir considérablement affaibli. Evidemment, chaque personnage dispose de ses propres caractéristiques (vitesse, puissance…) et les combats, assez brouillons en apparence, se révèlent finalement assez techniques, avec pile ce qu’il faut en terme d’esquive, de contre et d’attaques rapides.

Link enfant face à Cloud de Final Fantasy VII, dans un décor issu de Breath of the Wild, c’est possible dans Super Smash Bros Ultimate

A cela s’ajoutent évidemment de (très) nombreuses variantes en cours de jeu, avec des niveaux qui évoluent d’une part, mais aussi des bonus offensifs/défensifs qui apparaissent en cours de jeu, sans oublier la possibilité d’utiliser les esprits, des « perfect guards« , des choppes… Plutôt simple en apparence, le gameplay de cet opus Ultimate constitue clairement l’aboutissement de la saga, et les joueurs occasionnels comme les plus confirmés trouveront de quoi se faire plaisir. Bien sûr, Nintendo Switch oblige, cet épisode Ultimate permet également de jouer à Super Smash Bros Ultimate en toute circonstance, ce qui est toujours appréciable, avec en prime un 60 fps constant.

Bref, côté fan service, ce Super Smash Bros Ultimate est un véritable cadeau pour les fans de Nintendo et de jeux vidéo en général. Le contenu est ultra-généreux, et on a parfois du mal à imaginer que tout cela puisse tenir sur une si petite cartouche… Toutefois, aussi riche et abouti soit-il, Super Smash Bros Ultimate n’est pas forcément à mettre entre toutes les mains.

Pas forcément un bon jeu pour tout le monde ?

En effet, si la richesse du contenu est incontestable, pour certains, cela ne fera pas de Super Smash Bros Ultimate un bon jeu pour autant. Ces derniers lui reprocheront notamment un côté brouillon dans les combats, mais aussi un mode Aventure assez plat niveau narration, un aspect ultra-répétitif… De même, en solo, le jeu est très généreux c’est certain, mais cela n’empêche pas de voir un certain ennui s’installer au fil des combats. C’est évidemment à plusieurs que le jeu révèle tout son potentiel, que l’on apprécie jouer en coopération ou affronter ses amis dans des parties en local survoltées (ou en ligne), mais ceux qui étaient insensibles à Smash Bros jusqu’ici, le resteront (dans 99% des cas) avec cet opus Ultimate.

Comptez une bonne vingtaine d’heures pour venir à bout du mode Esprits, et libérer l’intégralité de la map.

En effet, bien que le contenu soit en mesure de faire rêver même celui qui n’a jamais compris l’engouement autour de la saga, ce Super Smash Bros Ultimate reste finalement un « Smash Bros », et ceux qui étaient hermétiques à la saga par le passé, le seront (très certainement) tout autant ici. Ceux qui n’ont jamais posé la main sur la série sont évidemment cordialement invités par Nintendo à s’offrir cet opus, qui constitue une entrée en la matière parfaite, mais il est nécessaire de savoir que Smash Bros n’est pas aussi « friendly » qu’un Mario Kart ou qu’un Mario Party par exemple, si bien que certains joueurs (y compris les plus jeunes) pourront tout à fait lâcher l’affaire au bout de 2 ou 3 combats à peine.

Mon avis concernant Super Smash Bros Ultimate

Pour le fan, Super Smash Bros Ultimate est clairement l’épisode de la consécration, avec un contenu d’une richesse époustouflante, des combats ultra-nerveux, des possibilités de personnalisation infinies, du fan service a gogo, un système d’esprits addictif ou encore un mode Classique très réussi. Ceux-ci profiteront tout simplement du meilleur Smash Bros jamais créé, avec un épisode Ultimate qui dépasse même leurs espérances et rêves les plus fous. Pour le néophyte, il constitue une porte d’entrée idéale, avec un roster à couper le souffle, un gameplay joliment recalibré et de nombreuses possibilités pour s’adapter au style de chacun.

En revanche, il y a de très fortes chances que les éternels hermétiques à Smash Bros restent totalement insensibles à ce nouvel opus, aussi complet soit-il. Alors certes, on est clairement ici face au meilleur épisode de la série, incontestablement, mais le style si particulier de Super Smash Bros fait qu’il n’est pas pour autant à mettre aveuglément entre toutes les mains.

Nintendo Switch
9.7
NOTE
1 commentaire

1 Commentaire

  1. DyraSan

    28 décembre 2018 at 5 h 59 min

    c’est mon tout premier jeu auquel je suis parti jouer. Dis-moi quelque chose comme des conseils avancés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests