Après Los Angeles, Elon Musk va pouvoir tester son tunnel à grande vitesse sous Washington

La société d’Elon Musk chargée de trouver une alternative aux embouteillages a obtenu un permis l’autorisant à creuser sous la ville de Washington.

The Boring Company Washington

Si The Boring Company, l’une des sociétés d’Elon Musk, a récemment fait parler d’elle, c’est majoritairement à cause de ses lance-flammes. Pour rappel, Musk a mis en ligne des casquettes griffées du logo de l’entreprise et lancé les internautes au défi : si la société récoltait assez d’argent, il conceptualiserait un lance-flamme à l’effigie de l’entreprise. Évidemment, l’objectif a rapidement été atteint. Pour ce qui est de l’objet, il s’est vendu à 20 000 exemplaires et ne devrait pas tarder à être livré. Malgré ces péripéties et quelques tweets facétieux, le patron n’oublie pas l’idée originelle de l’entreprise : creuser des tunnels sous les villes pour éviter les embouteillages. Grâce à un système d’ascenseur, les voitures sont posées sur des rails qui atteignent une vitesse de 200 kilomètres par heure.

Après Los Angeles, Washington !

Il y a quelques mois, l’entreprise était en négociation avec la mairie de Los Angeles afin d’obtenir un permis de creuser. Après l’obtention du précieux sésame, des études de faisabilité ont été faites et enfin, The Boring Company a dévoilé l’un des premiers tronçons creusés sous la ville. Équipée de ses deux fidèles tunneliers respectivement baptisés Godot et Line-Storm, la compagnie semble prête à poursuivre ses agissements.

Selon les informations du Washington Post, les services municipaux de Washington DC ont délivré un permis à The Boring Company. Une portion sera donc creusée sous la ville, bien que ses dimensions ne soient pas encore révélées pour l’instant. En tout cas, il est certain qu’Elon partagera les informations sur Twitter comme il le fait habituellement.

Grâce à ce premier tronçon, l’entreprise espère bien séduire la classe politique américaine afin que celle-ci soutienne le projet. Néanmoins, il faudra encore beaucoup d’étapes et de validations administratives avant que les tunnels ne rentrent en service.

Comme l’avait mentionné Elon Musk en juillet (sur Twitter, évidemment), ce projet pourrait permettre de réduire la durée du trajet de New York à Washington à seulement 29 minutes !

The Boring Company Washington

La portion du tunnel sous Los Angeles


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies