Suivez-nous

Fintech

TransferWise a un nouveau concurrent, et il s’agit d’une banque

HSBC ouvre les frontières à ses clients en récupérant un service inauguré par les fintech.

Il y a

  

le

 
TransferWise CB
© Presse-citron

Pour les bureaux de change et les banques, l’arrivée des néo-banques et de services de virements internationaux comme TransferWise a fait très mal. Les délais des transactions et les commissions prélevées n’avaient jamais été aussi concurrencés, faisant gagner du temps et économiser de l’argent aux clients.

Après deux ans d’innovation et de maîtrise de leur avance est venu le temps du retour des banques face aux fintech. Pour un service comme TransferWise justement, l’annonce de la banque HSBC en ce début du mois de novembre sonne comme la fin d’un temps. L’établissement britannique veut revenir dans la course et dévoile son projet de « Global Money Account ». Entendez par là un service de virement instantané et d’échange de devise totalement gratuit.

« Global Money Account »

HSBC va lancer son nouveau service prochainement aux États-Unis, et l’année prochaine pour ses clients du monde entier. Deux principaux services seront donc accessibles : le virement international instantané et l’échange de devise gratuit. Pour les transferts, la banque internationale précise que les virements pourront seulement être effectués entre comptes HSBC.

Mais le média Finextra rapporte que Carolyn Criscitiello, responsable des paiements numériques au sein de l’établissement reconnaissait déjà qu’ils travaillaient sur des transferts internationaux instantané « aux clients d’autres banques ». Un système encore plus performant que Transferwise donc, qui demande tout de même quelques heures avant de pouvoir obtenir son argent à bon port.

Le succès de TransferWise

TransferWise s’était toujours différencié des banques traditionnelles et des banques en ligne en proposant des virements internationaux plus rapides et surtout bien moins chers. Pour cela, il s’appuie sur son réseau de banques partenaires à travers le monde.

Son idée révolutionnaire : prélever au client l’argent sur le compte de sa banque nationale, puis envoyer l’information chez la banque partenaire de la fintech à l’étranger qui elle-même réalisera un virement national sur le compte à l’étranger du client.

Avec ce système, le « virement international » n’a plus besoin de passer par un virement SWIFT. Le protocole, qui s’assimile au virement international par excellence dans le monde bancaire, suit la logique d’un virement entre deux banques étrangères via le service de messagerie SWIFT qui gère la plupart de ces transactions.

De son côté, TransferWise ne fait pas directement circuler l’argent entre des deux comptes du client. La fintech ne fait que se positionner en intermédiaire avec deux comptes bancaires présents dans les deux pays des comptes du client. Le compte bancaire A du client fait un virement au compte TransferWise situé dans le même pays, puis le compte TransferWise du pays de destination fait un virement au compte bancaire B du client.

HSBC concurrence aussi Revolut

« L’ambition de Global Money est de fournir à nos clients un compte mondial pour tous leurs besoins financiers afin que s’ils passent d’un marché à un autre, ils n’ont pas besoin d’ouvrir un nouveau compte » déclarait HSBC dans un communiqué.

Son service n’est pas surprenant tant l’arrivée des nouvelles technologies financières et des paiements numériques a repoussé les frontières. HSBC est aussi une banque internationale présente dans 84 pays et territoires avec 60 millions de clients. Son compte « Global Money » avec ses services à l’international ne pouvait être qu’une suite logique.

En plus de TransferWise, HSBC suit les pas de la néo-banque Revolut, qui propose à ses clients gratuits et premium de pouvoir échanger gratuitement 30 devises différentes. En plus de pouvoir payer à l’étranger sans frais, cette solution d’échange de devise est intéressante pour pouvoir décider de changer ses euros dans une autre devise au moment le plus opportun sur leur cours.

HSBC précise en évoquant les avantages pour ses clients que « cela leur permettra de payer leurs factures sur plusieurs marchés, d’effectuer des virements transfrontaliers et de dépenser comme un local où qu’ils se trouvent. »

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Loïck

    10 novembre 2020 at 21 h 47 min

    Avec un service client au top c’était le seul point qui manquait, dommage que ça soit après toutes les néo-banques étant donné le caractère international de HSBC.

  2. Alban

    12 novembre 2020 at 12 h 02 min

    Notons tout de même un point important, ce « service » ne sera proposé qu’aux clients de HSBC et il est de notoriété publique que HSBC est assez sélectif sur sa clientèle et que, par ailleurs, elle est également réputée pour être une des plus chères en France.

    Par ailleurs cela me fait doucement rire quand ils disent que les transferts ne pourront se faire que entre comptes HSBC. Dans la majorité des banques, lorsqu’une personne fait un virement à une autre et que les deux sont dans la même banque, le virement apparait immédiatement.

    Quant au « Son compte « Global Money » avec ses services à l’international ne pouvait être qu’une suite logique. » Euh… Comment dire… Une suite logique ? Western Union date de 1851, Moneygram depuis 1940, Transferwise depuis 2010 et Revolut depuis 2015… HSBC est peut-être une banque historique mais elle fait preuve d’autant de réactivité qu’un mollusque. Les seuls sur le marché français qui ont finit par comprendre qu’une « révolution » était en marche (tardivement) c’est la BNP en rachetant Nickel

    • Loïck

      13 novembre 2020 at 14 h 11 min

      Je confirme, ils sont totalement en retard face aux autres … Ce manque de réactivité/innovation sur le marcher bancaire qui est en pleine « révolution » depuis quelques temps leurs à fait très mal d’où la situation de potentiel revente aujourd’hui d’une des branches française qui doit en être un des effets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *