Suivez-nous

Mobilités Urbaines

Trottoirs interdits, amendes… Quelles nouvelles règles en trottinette électrique ?

Si les trottinettes électriques ont soudainement envahi les rues de plusieurs villes françaises, le ministère des Transports a fait part d’une nouvelle législation dont l’entrée en vigueur est prévue pour septembre 2019.

Il y a

  

le

 
Lime trottinettes
© Lime

Dans plusieurs villes du monde, les trottinettes électriques ont soudainement fait leur apparition il y a quelques mois, si bien que l’usage a fait loi sans que les autorités n’aient le temps de réagir. Désormais, plusieurs pays dont la France tentent de réguler cette pratique pour protéger les usagers.

Les trottinettes électriques sous contrôle d’ici septembre 2019

En conséquence, le ministère des Transports prévoit un projet de décret qui permettrait aux trottinettes électriques de faire leur entrée dans le Code de la route. À ce jour, les engins de déplacement personnel motorisés (EDPM) ne sont pas présents dans ce dernier, ce qui devrait donc être le cas d’ici le mois de septembre 2019. Cela concernera les trottinettes électriques à usage personnel et celle que l’on peut louer en libre-service par le biais de service comme Lime, Bird, Voi et autres.

Dans les faits, les usagers des trottinettes électriques devront donc se plier à de nouvelles règles, dont l’interdiction de rouler sur les trottoirs. C’est certainement la nouveauté la plus marquante puisque la violation de cette nouvelle règle pourrait engendrer une amende de 135 euros à celui qui s’y frotte. Pour circuler sur un trottoir, il faudra donc prendre la trottinette à la main et ne pas utiliser le moteur. Cela sera le cas partout en France, sauf si le maire de la ville prend une autre décision à ce sujet, ce qui ne devrait pas être le cas.

Pour les trottoirs, le ministère des Transports a également annoncé qu’il ne serait pas interdit d’y garer des trottinettes électriques, mais que le stationnement ne devrait pas gêner la circulation des piétons. Une fois de plus, les maires de chaque ville pourront adapter la législation.

Quant à la vitesse, elle sera limitée à 25km/h et ne devra pas être supérieure sous peine d’une amende également très conséquente, car elle sera alors de 1 500 euros. Il est intéressant de constater que la majorité des trottinettes électriques en libre-service sont bridées à cette vitesse, si ce n’est celles de Lime qui peuvent parfois atteindre des vitesses allant de 25 à 29km/h.

Plus globalement, les enfants de 8 ans n’auront pas le droit d’emprunter les trottinettes électriques, là où ceux de moins de 12 ans devront obligatoirement se munir d’un casque. Quant à l’usager adulte, il devra porter un vêtement réfléchissant la nuit ou le jour, si la visibilité est « insuffisante » et n’aura pas le droit de porter un casque audio ou des écouteurs.

Les trottinettes électriques devront toutes être équipées de feux avant et arrière, de freins et d’un avertisseur sonore.

Et pour finir, il sera évidemment interdit de circuler à deux sur les trottinettes électriques.

trottinettes électriques législation

Xiaomi Mi Electric Scooter Pro
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Michaël Bégin

    7 mai 2019 at 21 h 24 min

    Bonjour, j’aime beaucoup l’idée des trottinettes car, c’est aussi rapide qu’un vélo et la trottinette est bien moins encombrant qu’un vélo.

    Mon seul bémol est celui-ci: La loi futur pour l’interdiction sur les trottoirs est décevante. Je m’explique en disant qu’il serait beaucoup plus sécuritaire de laisser les gens rouler sur le trottoir et d’exiger à celui(celle) qui roule avec sa trotinette sur le trottoir de descendre et marcher à pied lorsqu’il rencontre un(e) piéton et repartir sa trotinette après l’avoir dépassé.

    Cela éviterait probablement l’ensemble des accidents. Cela peut même s’appliquer pour le vélo. Le cycliste descendrait 10 mètres avant pour laisser le passage pour piéton sur le trottoir.

    Si tous les piétons étaient au courant de cette loi, les automobilistes n’enrageraient pas sur les piétons, les cyclistes et les trottinettes en plus de sauver des vies.

    • R

      9 mai 2019 at 5 h 16 min

      Bonjour votre suggestion est trop compliquée à mettre en œuvre surtout dans les grandes villes ou les trottoirs sont bondés de monde . Vous croyez réellement que les conducteurs de trottinettes vont mettre le pied à chaque fois qu’ils vont croiser un piéton ,? c’est un leurre .

  2. Michaël Bégin

    9 mai 2019 at 15 h 55 min

    En réalité, j’avais omis de mentionner que les conducteurs(trices) de trottinettes pourraient aller également dans la rue. Je brandis la sécurité de circuler sur le trottoir au détriment de la facilité d’y faire l’usage uniquement dans la rue.

    Cela donne beaucoup plus de confort même en vélo. Il y a des routes à 4 et 6 voies qui ont un danger extrême de se faire frapper et qu’il y a le trottoir.

    C’est évident qu’il ne faut pas se le cacher, ça va frapper solide. Et pour les rues qu’il n’y a aucun ou presque pas de traffic sans trottoir ou avec, la solution reste les 2 selon la sécurité du conducteur de la trottinette.

    Une automobile, ça frappe fort parce que j’ai déjà à mon actif 2 accidents.

    Quand les personnes vont sur le trottoir, ce serait toujours mieux d’éviter de marcher sur le terrain des maisons et batiments pour le garder en bonne état.

  3. Angturil

    6 juillet 2019 at 21 h 19 min

    Donc obligation de faire installer un tachymètre homologué et fiabilisé, ceux existant actuellement et vendus en kit étant absolument incapables d’avoir assez de précision pour donner une vitesse réelle à peu près fidèle.
    Aucun n’étant actuellement installé sur la mienne je n’ai absolument aucune idée de sa vitesse limite réelle, notamment en descente où il faudra donc jouer du frein sans arrêt. 1500€ d’amende à 26km/h donc, ils ont fumé la moquette ? La police devra donc installer des Tesla spéciaux et faire le guet des trottinettes electriques ? Bientôt la plaque minéralogique pour identifier les contrevenants ? Le contrôle technique c’est pour l’année prochaine ?… du grand immense n’importe quoi!

    L’idée d’interdire les trottoirs, super! Tout le monde va donc se retrouver à la merci des chauffards dans les rues des villes. Autant prévoir une forte recrudescence des accidents routiers en agglomération.

    Bravo au législateur une nouvelle fois complètement à côté de la plaque. On sent que ce sont des vieux croulants qui n’ont jamais mis les pieds sur une trottinette de leur vie qui imposent leur vision totalement archaïque et fausse à la société toute entière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests