Twitter devient agnostique

Twitter diminue encore un peu plus la visibilité des clients tiers. Cette fois-ci c’est depuis son interface Web que dans les tweets, l’indication des clients tiers utilisés disparaît.

Twitter fait encore un mouvement vers une expérience utilisateur plus uniforme et homogène. C’est du moins le mot d’ordre du site de microblogging qui rétrécit encore un peu plus la visibilité des clients tiers sur sa plateforme Web.

On se souvient qu’en juillet dernier, la version iOS de l’appli Twitter avait eu droit à une mise à jour. Les « expanded tweets » et les notifications faisaient leur apparition. Mais, elle rendait également impossible de savoir quel client Twitter avait été utilisé pou tel ou tel tweet (via Tweetbot par exemple ou encore via Osfoora ou via Seesmic). Le tweet devenait de fait agnostique via l’appli Twitter d’iOS.

C’est désormais au tour de la plateforme Web de faire disparaître l’indication du client tiers utilisé. Si l’ensemble devient de facto plus homogène, il semble évident que le site de microblogging ne désire plus que des millions de tweets viennent promouvoir les clients tiers. Indirectement, c’est donc un recentrage vers les services officiels de Twitter.

La démarche s’inscrit clairement dans le changement de politique de Twitter visant à restreindre les prérogatives des sociétés utilisant l’API Twitter. L’API 1.1 va d’ailleurs limiter quelque peu les possibilités des clients tiers. L’avenir s’obscurcit donc irrémédiablement pour ces clients tiers de Twitter. Mais Twitter devrait méditer un peu plus le titre Pour qui sonne le glas d’Hemingway emprunté au poète John Donne : « …n’envoie donc pas demander pour qui sonne le glas, car il sonne pour toi. » La mise en péril de ceux qui ont permis à Twitter de devenir ce qu’il est pourrait se retourner contre lui-même. Dans un premier, le recentrage vers les applis officielles devraient mécaniquement augmenter le trafic sur le site Web de Twitter et via ses applis mobiles. Mais à terme, une certaine désaffection de ceux pour qui l’expérience Twitter est indissociable de celle de tel ou tel client, n’est-elle pas à craindre ?

(source)


  • La fiche technique du Sony Xperia XZ1 se dévoile avant l’heure

    L’actualité est inondée d’informations sur un grand nombre de smartphones depuis quelques jours, à l’approche de l’IFA 2017. Sony n’est pas en reste et des informations, ainsi que des visuels ont fuité dans la presse concernant son futur Xperia XZ1. […]

  • La Switch se plie toute seule ! Nintendo aussi aura droit à son Bendgate…

    Nintendo est-il victime d’un bendgate lui aussi ? De plus en plus de plaintes de clients non satisfaits par leur console font remonter que cette dernière se plie sur elle-même. Un grand nombre de photos ont été publiées sur les réseaux sociaux et l’affaire commence à faire de plus en plus de bruit. […]

  • Apple profitera du lancement de l’iPhone 8 pour dévoiler l’Apple Watch 3

    Si vous suivez l’actualité high-tech, vous savez qu’Apple fidèle à son habitude prépare un grand évènement à la rentrée. La marque à la pomme compte présenter dans sa prochaine Keynote le futur flagship de la marque, à savoir l’iPhone 8, on découvrira également les iPhone 7S et 7S Plus, mais également la montre connectée Apple Watch 3. […]

Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. C’est relativement dommageable car cela permettait, hors client utilisé, de savoir qui publiait en masse et qui avait vraiment conscience de sa discussion. Pour moi, un pas en arrière vers moins de transparence.

  2. Twitter agnostique ? Il ne permet plus d’identifier le client utilisé pour tweeter et tout d’un coup « l’existence de Dieu ou des dieux est inconnaissable » (pour reprendre la définition de Wikipedia de l’agnosticisme) ? Mais jusqu’où s’arrêteront-ils 😉

  3. Une bonne nouvelle pour les veilleurs qui inondent nos Timelines de tweets automatisés à l’aide de Twitterfeed…

    On ne pourra plus les griller 🙁

  4. Inkult_eraser on

    @chob, tu ne dois pas suivre la pensée unique de wikipédia. Ca te perdra. Non, plus sérieusement, les mots ont plusieurs sens. Agnostique peut signifier irréligieux et par extension irrespectueux et irrévérencieux et donc ingrat. Merci à l’auteur pour cet article très bien écrit et c’est suffisamment rare dans ce domaine pour être souligné.

  5. @Inkult_eraser j’ai simplement émis un avis, sur l’usage d’un mot qui me semble impropre. Je ne remets pas en question la qualité de l’article qui met bien en évidence l’inquiétant politique de repli sur soi engagée par Twitter. J’ai fait quelques recherches et n’ai rien trouvé sur un éventuel glissement sémantique de l’agnosticisme vers l’ingratitude… y compris dans le Larousse 😉 En réalité, on peut dire que Twitter rend ses utilisateurs agnostiques puisqu’il nous empêche d’accéder à la connaissance, mais le petit oiseau ne devient pas lui-même agnostique 🙂

Send this to a friend