Suivez-nous

Réseaux sociaux

Twitter va laisser Elon Musk vérifier lui-même la proportion de faux comptes

Le Conseil d’Administration de Twitter a finalement décidé d’accéder aux demandes d’Elon Musk qui pourra prochainement vérifier lui-même la proportion de faux comptes sur le réseau social en vue de sortir d’une impasse qui dure depuis le mois de mai.

Publié le

 

Par

Elon Musk Twitter
© Presse-citron / Unsplash / Roman Martyniuk / NORAD and USNORTHCOM Public Affairs (Public Domain)

Entre Elon Musk et Twitter le “feuilleton” continue. Une source proche du dossier citée par le Washington Post affirme sous couvert d’anonymat que le conseil d’administration de Twitter a finalement décidé de laisser l’entrepreneur accéder aux saint des saints, c’est à dire au flux de données constitué des plus de 500 millions de tweets postés chaque jour. Elon Musk pourra ainsi vérifier par lui-même si la proportion de faux comptes qui ne font que colporter des spam est ou non située autour de 5%.

L’accès aux données pourraient être donné à l’entrepreneur dès cette semaine. Elon Musk avait suspendu en mai son offre de rachat de Twitter à plus de 44 milliards de dollars après que le patron actuel du réseau Parag Argawal a affirmé que le réseau social ne comptait qu’une faible proportion de faux comptes, de l’ordre de 5%. Elon Musk affirme que la proportion de ces comptes est vraisemblablement plus élevée.

Twitter sort de l’impasse en donnant accès à Elon Musk à ses données les plus sensibles

Il souligne avec son équipe d’avocats que l’analyse précise des données du réseau social est essentielle pour comprendre comment cela va influencer le chiffre d’affaires de Twitter dans les années à venir. Dans un tweet l’entrepreneur avait lancé que les annonceurs ne pouvaient pas savoir vraiment ce pour quoi ils payaient faute d’accès à ces données. Que Twitter préfère garder secrètes, officiellement pour protéger la vie privée de ses utilisateurs. Une fois que l’entrepreneur aura accès à ces données trois scénarios sont possibles.

Soit la situation de Twitter est en réalité dans une impasse, et dans ce cas, on imagine que l’entrepreneur pourra se défaire assez facilement de son offre de rachat et passer à autre chose. Soit les chiffres diffèrent sensiblement de ceux publiés par Arag Argawal : dans ce cas, Elon Musk pourra tenter de renégocier son offre de rachat à 44 milliards de dollars à la baisse. Enfin, si la proportion de 5% de faux comptes / comptes associés à du spam se vérifie, le rachat pourrait se poursuivre selon les termes actuels.

Dans une lettre des avocats de Elon Musk au conseil d’administration de Twitter lundi, on peut lire : “Elon Musk doit avoir une compréhension complète et précise de ce qui fait le coeur du modèle économique de Twitter – sa base d’utilisateurs active. La dernière offre de Twitter consistant à simplement fournir des détails supplémentaires autour de ses méthodologies de test internes, que ce soit via des documents écrits ou explications orales, équivaut à refuser les demandes de données de Mr Musk”.

Lire aussi – Elon Musk s’énerve contre Twitter, la raison n’a pas changé

Pour l’heure les équipes de Elon Musk se refusent au moindre commentaire. En réaction à la lettre reçue lundi, le conseil d’administration de Twitter estime de son côté : “Twitter a et continuera de coopérer dans le partage d’informations avec Mr Musk de sorte que la transaction puisse être consommée dans les termes de l’accord […] nous pensons que cet accord est le meilleur dans l’intérêt de tous les actionnaires. Nous avons l’intention de mener la transaction à son terme et d’exécuter l’accord selon le prix et les dispositions agréées”.

Twitter
Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.4 / 5
20,5 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests