Suivez-nous

Réseaux sociaux

Twitter veut donner moins de visibilité aux tweets copiés-collés

Twitter s’attaque aux messages qui se présentent comme de simples copier-coller.

Il y a

  

le

 
Twitter site
© Unsplash / Kon Karampelas

Depuis quelques mois, Twitter ne cesse d’annoncer des mises à jour portant sur le contenu partagé sur le réseau social. Cette fois-ci, la mesure concerne les messages copiés-collés et partagés massivement sur la plateforme, un fléau qui a plusieurs inconvénients.

Dans un tweet partagé il y a peu, Twitter indique à ce sujet : « Nous avons constaté une augmentation du nombre de « copypasta », une tentative de copier, coller et tweeter la même phrase. Lorsque nous constatons ce comportement, nous pouvons limiter la visibilité des Tweets ».

Twitter prend des mesures à quelques mois des élections

Comme indiqué dans son billet, Twitter réduira la visibilité des contenus qui ont été copiés sans aucune modification avant d’être publiés. Cette mise à jour, bien utile, est directement liée aux conséquences de la pratique. Et pour cause, elle est particulièrement utilisée par de faux comptes ou des bots dont les fins sont souvent politiques. Avec ce principe de copier-coller, il est plus facile de relayer massivement de fausses informations à un peu plus grand nombre —ce qui peut également servir à faire monter un hashtag en TT (dans les tendances).

Cette volonté est d’autant plus forte que les élections américaines ont lieu dans quelques mois à peine. Dans ce contexte particulier, les plateformes sociales —que ce soit l’oiseau bleu ou Facebook, se doivent de prendre des décisions supplémentaires pour éviter toute conséquence sur la politique comme cela a pu se produire lors des dernières présidentielles aux États-Unis.

Dans cette même logique, Twitter a finalement pris des mesures comme certains messages publiés par Donald Trump. Après avoir fait preuve d’une attitude que beaucoup jugeait trop laxiste à l’égard de ce dernier, l’homme politique semble avoir perdu son passe-droit. Il y a une semaine, le réseau de Jack Dorsey a modéré une publication du Président, jugeant qu’un de ses messages avait été signalé pour « avoir fait des allégations de santé trompeuses qui pourraient potentiellement dissuader les gens de participer au vote ». 

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, Twitter tend aussi à limiter au maximum la propagation de fake news, que cela concerne les mesures sanitaires, les théories du complot ou autres.

Twitter
Par : Twitter, Inc.
4.5 / 5
16,7 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests