Suivez-nous

Tech

Uber annonce une perte de 1,8 milliard de dollars au deuxième trimestre

Uber a chuté en bourse après l’annonce de ses résultats trimestriels, des chiffres en baisse à cause de la pandémie de coronavirus.

Il y a

  

le

 
Uber
© Unsplash / Austin Distel

De nombreuses entreprises du secteur des services ou du tourisme ont été fortement impactées par la crise sanitaire qui dure depuis de longs mois maintenant. C’est le cas d’Uber, qui a été obligé de licencier un grand nombre d’employés suite à la période de confinement.

Uber frappé par la crise

La société de VTC a présenté ses résultats trimestriels ce jour, montrant à quel point elle a été touchée par la pandémie de coronavirus. Il a annoncé une perte de 1,8 milliard de dollars sur le trimestre pour une baisse du chiffre d’affaires de -29%, soit 2,2 milliards de dollars. La perte brute d’exploitation trimestrielle est de 837 millions de dollars.

Suite à l’annonce de ces résultats, l’action a perdu jusqu’à 5,04% lors des échanges électroniques après-Bourse. La perte nette par action est passée à 1,02 dollar tandis qu’elle était estimée à 86 cents.

L’activité VTC a connu une baisse de 67%, soit 790 millions de dollars, mais a été compensée par la croissance rapide des activités de livraisons du groupe. Celles-ci ont doublé, passant de 3,4 à 7 milliards de dollars sur la période.

Avant la pandémie, le PDG d’Uber, Dara Khosrowshahi était assez optimiste pour le futur de la société américaine. Il avait annoncé une perte de 1,1 milliard de dollars au quatrième trimestre 2018, mais prévoyait des bénéfices dès la fin de l’année 2020. On peut déjà se douter que cet objectif n’est plus d’actualité en raison de la crise sanitaire, mais la société semble pourtant garder le dernier trimestre en tête.

Début mai, Uber annonçait le licenciement de plus de 3 700 employés du groupe, ce qui représentait alors 14% de ses effectifs. La crise a également impacté son concurrent Lyft, car lui-même a été dans l’obligation de se séparer de 17% de ses effectifs, ce qui représente plus de 1 000 employés. Reste à savoir en combien de temps ces entreprises seront capables de redresser la barre.

Plusieurs sociétés du secteur du tourisme ont été impactées, si bien que Trip Advisor, Airbnb ou encore Booking ont annoncé des licenciements ces dernières semaines.

Uber
Par : Uber Technologies
4.1 / 5
7,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests