Une étude de la vision des médias sociaux par les annonceurs

Le pôle Social Media chez Performics (groupe publicis) vient de réaliser et publier une étude, dévoilée dans son intégralité lors du dernier AdTech, dont un extrait m’a été transmis, que je vous propose ci-après. SocialMedia_EvolutionOuRevolution_Performics_Adtech09 – Free Legal Forms De cette étude menée auprès de 150 annonceurs en charge de stratégies digitales et de 300

Le pôle Social Media chez Performics (groupe publicis) vient de réaliser et publier une étude, dévoilée dans son intégralité lors du dernier AdTech, dont un extrait m’a été transmis, que je vous propose ci-après.


SocialMedia_EvolutionOuRevolution_Performics_Adtech09Free Legal Forms

De cette étude menée auprès de 150 annonceurs en charge de stratégies digitales et de 300 internautes représentatifs de la population internet en France, je retiens quelques tendances marquantes :

  • MSN Messenger, Copains d’Avant et Facebook arrivent dans cet ordre en tête des médias sociaux les plus utilisés. Pour la petite histoire, Twitter arrive en 14ème position, derrière… Second Life. Cette étude ayant été menée en 2008, et vu l’explosion de son usage au cours des derniers mois, gageons que Twitter a certainement gagné un  nombre de places important dans ce panel.
  • Pour 77% des annonceurs interrogés, les internautes ont un rôle majeur dans la construction de la marque, mais ils sont encore 21% à penser que ça ne compte pas car cela ne concerne « qu’une petite population » (!)
  • Seulement 1% des internautes accordent de l’importance aux avis de blogueurs connus avant d’acheter un produit, contre 25% aux sites d’avis, réseaux sociaux, et 22% à un journaliste expert. Ca calme.
  • Mais parmi les médias sociaux (notion incluant aussi les forums) les blogs seront les médias les plus utilisés en 2009 par les annonceurs. Ouf, l’honneur est sauf.


Nos dernières vidéos

13 commentaires

  1. Intéressante étude.
    Il est effectivement possible que Twitter soit monté dans le classement d’utilisation, mais il est surtout certain que Facebook est passé devant Copain d’avant.
    En tout cas, que d’outils sur Facebook pour viraliser ses messages de communication et rentrer en relation avec ses clients 🙂
    Twitter deviendra peut-être intéressant pour cela en France aussi, mais il me semble que cela concerne encore une fraction très particulière de la population.

  2. Bonjour à tous,

    Tout d’abord merci à Eric pour son billet sur le sujet 🙂

    Ensuite, n’hésitez pas si vous avez des questions ou des besoins d’informations complémentaires.

    Bonne journée,
    Philippe

  3. « Seulement 1% des internautes accordent de l’importance aux avis de blogueurs connus avant d’acheter un produit, contre 25% aux sites d’avis, réseaux sociaux, et 22% à un journaliste expert. Ca calme. »

    On se sent petit d’un coup !

  4. Ce qui est étonnant c’est qu’on a l’impression que les annonceurs re-découvrent MSN (et la messagerie instantanée!) comme nouvelle plate-forme du social media… Un belle opportunité pour Live! et les outils MSN pour placer des supports pub 😉 si un jour ils lisent cette étude …

  5. – Regardez comme on est généreux, on a mené une super enquête béton for you et on vous la livre gratos ! ça va trop méga vous aider for the futur les loulous

    – Ho merci Publicis, vous êtes vraiment les plus forts et les plus généreux. Puisque vous avez avant tout pensé à informer et à développer la connaissance des internautes français et non pas à faire de la publicité par le biais d’enquête bidon pour amener de nouveaux clients, je vous fait de la pub gratuite.

    – Mais attendez, sommes nous pas près de 35 millions d’internautes en France ? Un échantillonnage de 300 personnes serait-il alors suffisant ?
    Et puis je ne dois pas avoir la même définition de « méthodologie » que Publicis. Si par méthodologie on entend avec quels outils on a traité les données récoltées alors je pense que oui Publicis a une méthodologie béton.
    « Un panel représentatif de 300 internautes »
    Bah il est où le panel là??! Et la méthodo ? Et les sources ? Et l’échantillonnage ?
    Oulalala c’est vrai qu’elle paraît vraiment fiable cette étude ! Tiens je m’en vais investir dans Publicis, ils connaissent le marché du numérique de demain, ils mènent des enquête pour le bien et l’information des internautes, ils m’ont l’air d’être une société tout ce qu’il y a de plus politiquement correct.

  6. @Rom1 :
    Nous avons interrogé un échantillon de 300 personnes représentatif des internautes en France, selon la méthode des quotas sur les critères de Sexe, Age, Région (source : chiffres publiés par Médiamétrie). Ces personnes ont été recrutées via notre access panel « les cybertesteurs » qui compte 130 000 internautes. Ils ont été invités par email à répondre à une enquête en ligne. La marge d’erreur estimée est de +/- 5%.

    Il ne s’agit donc pas de panel représentatif de 300 personnes mais d’un échantillon représentatif des internautes en France issu d’un Panel d’internaute.

    L’objectif ici était d’observer les tendances du marché est dans ce cas un tel échantillon est suffisant.

    A votre dispo, s’il faut plus d’informations.

  7. Pingback: Le rapport des internautes à l’information | Ultra News Le rapport des internautes à l’information | Les meilleures News du Net !

Répondre