Connect with us

Sciences

Une IA pour détecter de façon précoce la maladie d’Alzheimer

Des scientifiques ont mis au point une intelligence artificielle capable de détecter très précocement l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Un résultat très encourageant car cela permet d’utiliser des traitements efficaces qui ne fonctionnent pas avec une détection plus tardive.

Il y a

le

Une intelligence artificielle pour diagnostiquer en avance la maladie d'Alzheimer

Voici une étude qui pourrait faire avancer de beaucoup la lutte contre la maladie d’Alzheimer. Selon ses auteurs, en effet, une intelligence artificielle est capable de détecter de façon très précoce l’apparition de cette maladie. Un diagnostic réalisé très tôt dans l’avancement de la maladie permet une bien meilleure prise en charge et l’utilisation de traitements plus efficace que lorsque la maladie a déjà évolué.

Une découverte sur l’apparition de la maladie d’Alzheimer

Selon les auteurs de l’étude publiée dans la revue scientifique américaine « Radiology », l’apparition de la maladie d’Alzheimer coïncide avec des changements métaboliques notamment concernant l’absorption du glucose dans certaines zones du cerveau. Ces modifications du métabolisme sont cependant difficiles à détecter car très subtiles et diffuses.

Aussi, les scientifiques à la base de cette étude ont sérieusement pensé à une intelligence artificielle qui soit à même de détecter ces modifications subtiles plus facilement que ne le ferait un radiologue. Des traitements mis en place à un stade précoce permettent de ralentir voir de stopper le processus de la maladie. C’est une chose impossible à réaliser lorsque celle-ci est à un stade plus avancé.

> Lire aussi :  Une IA identifie les personnes grâce à leurs mouvements oculaires

Une intelligence artificielle pour détecter la maladie d’Alzheimer

Aussi, les auteurs de cette étude ont travaillé à développer une telle intelligence artificielle capable de détecter précocement l’apparition de la maladie d’Alzheimer pour proposer des traitements plus efficaces. Celle-ci se base sur le Deep Learning et a été alimentée par des milliers d’imageries cérébrales de PET-FDG provenant de plus d’un millier de patients. Les scientifiques ont utilisé 90% de ces images pour l’apprentissage de l’intelligence artificielle et utilisé les 10% restant pour évaluer les résultats de celle-ci.

Les premiers résultats sont stupéfiants. Sur les 40 patients testés par l’intelligence artificielle, celle-ci a donné un taux de bon diagnostic de 100 %. Les résultats sont particulièrement encourageants car ces diagnostics précoces interviennent environ 6 ans avant un diagnostic normal. 6 années qui sont particulièrement précieuses pour mettre en place rapidement des traitements nettement plus efficaces que lorsque les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer apparaissent. Bien évidemment, il est encore nécessaire de tester cette intelligence artificielle à plus grande échelle pour avoir des résultats significatifs mais les premiers résultats avec cet échantillon réduit sont particulièrement encourageants.

> Lire aussi :  133 millions d'emplois à pourvoir grâce... Aux robots !

Notez que ce n’est pas la première fois qu’une intelligence artificielle permet de donner des diagnostics médicaux fiables. La santé de demain sera de plus en plus épaulée par les intelligences artificielles, autre exemple récent, une IA appartenant à Google permet de remplacer un ophtalmologue.

Source

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Dodutils

    9 novembre 2018 at 13 h 09 min

    Un IA pour détecter cette maladie au plus tôt c’est bien mais il n’existe actuellement sur le marché aucun traitement efficace contre la maladie d’Alzheimer !

    • Snoop

      9 novembre 2018 at 17 h 01 min

      Votre propos est rigoureusement exact !

      A quoi sert-il de dépister lorsqu’aucun traitement n’existe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests