Suivez-nous

Gaming

Une nouvelle étude confirme la domination des jeux vidéo dans le secteur du divertissement

L’année 2020 n’a pas freiné l’industrie qui continue de progresser.

Il y a

  

le

 
© Presse-citron.net

Les études se suivent et se ressemblent pour l’industrie vidéoludique. C’est cette fois au tour de la société spécialisée dans le recrutement TechNet de se livrer à une évaluation complète du secteur. Pour l’année 2020, le marché des jeux vidéo va ainsi générer plus de 163,1 milliards de dollars (137,2 millions d’euros), soit une progression de 11 milliards par rapport à 2019. Il ne s’agit pour l’heure que d’une estimation et ce chiffre pourrait encore gonfler avec les sorties des consoles de nouvelles générations PlayStation 5 et Xbox Series X.

Les géants de la Tech misent sur le cloud gaming

Comme le remarque Advanced Television qui relaie cette analyse, les jeux vidéo pèsent désormais pour la moitié du marché du divertissement. Alors que la pandémie frappe de plein fouet l’industrie du cinéma et de la musique, l’univers vidéoludique s’en sort quant à lui extrêmement bien. On dénombre ainsi 2,5 milliards de joueurs dans le monde. Le rapport de force est favorable à la Chine où en compte 500 millions. L’UE et les États-Unis suivent avec respectivement 243 et 167 millions de gameurs.

Cette étude rejoint finalement les conclusions du rapport de la société Juniper Research publiée récemment. Les analystes prédisent même une croissance régulière au secteur qui pourrait générer 200 milliards de dollars en 2023, contre 155 prévus pour l’année 2020.

Parmi les principaux vecteurs de croissance répertoriés, on retrouve les jeux gratuits tels que Fortnite ou Call of Duty Mobile. À terme, 99 % des téléchargements de jeux mobiles seraient des free-to-play.

Le cloud gaming devrait aussi continuer de croître. Si Stadia peine pour l’heure à décoller, le Xbox Game Pass semble déjà avoir trouvé son public. Plus récemment, Amazon a présenté son nouveau service Luna, déjà disponible en early access. Facebook a aussi choisi de faire de même et propose une version beta de sa plateforme à certains utilisateurs américains. Chaque géant de la Tech semble donc vouloir marquer son territoire dans le secteur prometteur du jeu à la demande.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests