Connect with us

Auto-Moto

Une voiture qui refuse de démarrer si vous avez trop bu

Deux technologies sont déjà testées par une agence fédérale américaine.

Il y a

le

Aux Etats-Unis, l’agence fédérale qui est chargée de la sécurité routière envisage d’utiliser la technologie pour réduire les accidents de la route causés par l’alcool. Pour cela, elle travaille sur des dispositifs qui empêchent les conducteurs de démarrer leurs véhicules si la concentration d’alcool dans le sang est supérieure au taux acceptable.

Pour l’heure, on évoque deux technologies différentes. La première est un alcootest implanté au niveau du volant ou de la portière du conducteur, qui va analyser le souffle de celui-ci (sans qu’il ait à s’en approcher) et qui va bloquer le véhicule dans le cas où un taux d’alcool trop élevé est détecté. La seconde est un capteur situé au niveau du bouton de démarrage qui va scanner le doigt du conducteur pour déterminer si son taux n’est pas supérieur à la limite légale.

Bien entendu, l’idée de tels dispositifs ne plait pas à tout le monde. Mais l’agence fédérale affirme que pour l’heure, il n’est pas question d’exiger que les constructeurs intègrent ces capteurs dans leurs véhicules. En revanche, il serait par exemple possible de les proposer en option. De plus, une version commerciale ne sera probablement pas disponible avant 5 à 8 ans. Cependant, l’agence fédérale américaine envisage déjà de tester des prototypes sur des véhicules du gouvernement.

> Lire aussi :  Waze se met au streaming musical

(Source)

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. newsoftpclab

    8 juin 2015 at 13 h 34 min

    La voiture est en panne?

  2. lisa84

    10 septembre 2015 at 14 h 01 min

    superbe cette technologie

  3. Sophie

    29 septembre 2015 at 10 h 49 min

    Oui, superbe technologie! Elle permettrait de responsabiliser certains conducteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests