Suivez-nous

Mobilités Urbaines

Usain Bolt a beaucoup de mal à s’imposer sur le marché des trottinettes électriques

Huit mois après leur lancement, les trottinettes électriques lancées par le champion Usain Bolt peinent à se faire une place sur le marché. B Mobility a d’ailleurs disparu de plusieurs villes… Dont Paris.

Il y a

  

le

 
B Mobility trottinettes électriques
© B Mobility

B Mobility, la startup cofondée par le champion olympique Usain Bolt, ne remporte pas le succès escompté. Il y a huit mois, ce dernier a annoncé le lancement de la jeune pousse et le déploiement des trottinettes électriques dans plusieurs villes du monde. À Paris, il avait d’ailleurs profité du salon VivaTech qui se tient en mai pour présenter les véhicules.

Malgré un lancement en grande pompe, la marque B Mobility n’a pas séduit les utilisateurs. En effet, les trottinettes jaunes et noires ont été retirées de Paris, si bien que les utilisateurs parisiens ne peuvent plus se procurer l’application sur le Play Store. Pourtant, la startup prévoyait de s’installer dans 10 autres villes françaises avant fin 2019. Ce n’est pas tout, car la startup a également déserté plusieurs villes américaines comme Chicago, Los Angeles, Memphis et Portland.

Paris, un marché de choix pour les trottinettes électriques de B Mobility, mais…

Plusieurs raisons peuvent expliquer le manque de succès de B Mobility. D’un côté, la marque a été obligée de changer de nom dès son arrivée sur le marché. Le jour même du lancement à VivaTech, la jeune pousse a du faire face à la venue d’un huissier présent pour indiquer que le nom Bolt ressemblait trop à celui de l’estonien Bolt by Txfy, sachant que ce dernier propose le même service. Difficile, donc, de devoir changer de nom et d’identité après moins d’une journée sur le marché.

D’autre part —et pour ce qui est de la France, la startup d’Usain Bolt a débarqué à Paris alors que 11 startups concurrentes se battaient pour les utilisateurs de la capitale. B Mobility a été lancé alors que de nombreux services tentaient déjà de conquérir Paris.

À ce jour, beaucoup se sont retirés et la ville a pris des mesures. Il y a quelques mois, cette dernière a indiqué qu’elle lancerait un appel d’offres et choisirait seulement trois opérateurs. Cette décision s’inscrit aussi dans la volonté de Paris et de l’hexagone de réguler l’usage des trottinettes électriques ainsi que le nombre de jeunes pousses présentes dans la capitale.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests