Suivez-nous

Smartphones

[Vidéo] Le capteur du Samsung Galaxy S10 trompé avec une empreinte imprimée

Un utilisateur a démontré qu’il était possible d’induire en erreur le capteur du Samsung Galaxy S10 à l’aide d’une simple empreinte imprimée. Voici comment.

Il y a

le

Samsung Galaxy S10 empreinte
© Capture d'écran de la vidéo de darkshark

Si Samsung a pris la décision d’équiper ses nouveaux Galaxy S10 d’un nouveau genre de capteur supersonique, il semblerait que celui-ci dispose tout de même de quelques fragilités. C’est à l’aide d’un verre de vin et d’une empreinte imprimée qu’un internaute a pu tromper le dispositif.

Le Samsung Galaxy S10 induit en erreur par une empreinte imprimée et… Un verre de vin

En effet, un utilisateur a écouté Samsung évoquer le nouveau capteur des Galaxy S10 avant de tenter de passer outre celui-ci, ce qu’il a finalement réussi à faire. Comme il l’indique lui-même dans un post sur le sujet, l’internaute sobrement baptisé darkshark a d’abord pris en photo une empreinte digitale visible sur un verre de vin, à l’aide de son smartphone. Par la suite, il a utilisé le logiciel Photoshop pour augmenter le contraste et créer un masque faisant apparaître plus en détail la fameuse empreinte digitale.

Il a ensuite exporté l’image vers 3ds Max, un logiciel de modélisation et d’animation 3D qui lui a justement permis d’obtenir un modèle de l’empreinte 3D en relief « de chaque détail », expliqu–il. Réalisé avec l’imprimante 3D AnyCubic Photon LCD, le résultat final ne lui aura pris qu’une dizaine de minutes à obtenir, le temps de l’impression.

Comme il l’indique lui-même : « Si je vole le téléphone de quelqu’un, ses empreintes sont déjà dessus. Je peux faire tout ce processus en moins de 3 minutes et démarrer à distance l’impression 3d de sorte qu’elle soit terminée avant que j’arrive à temps ». Comme la majorité des applications bancaires disposent désormais de ce dispositif d’authentification, il indique être en mesure d’accéder aux comptes de ceux à qui il aurait volé le Samsung Galaxy S10 en une quinzaine de minutes seulement.

Même si le processus semble assez simple, il faut tout de même être en possession d’une imprimante 3D, ce qui n’est pas à la portée de tous. Pour sa part, Samsung ne s’est pas exprimé directement sur cette affaire, mais il avait déjà indiqué qu’il continuerait constamment à renforcer la sécurité du capteur supersonique des Galaxy S10, justement pour éviter que ce type de problème ne survienne.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests