Suivez-nous

Smartphones

Vie privée sur iOS : le bras de fer continue entre Facebook et Apple

Facebook accuse Apple de vouloir saper la reprise économique des PME. Et pour Apple, Facebook veut juste collecter le plus de données possible.

Il y a

  

le

 

Par

test iphone 12 pro max encoche
© Presse-citron

Les relations entre Tim Cook et Mark Zuckerberg n’ont jamais été tendres. Et cette année, une nouvelle source de tension entre Apple et Facebook est apparue. Apple a en effet l’intention de limiter la possibilité pour les applications iOS de cibler les utilisateurs avec des publicités, grâce à une nouvelle règle.

En substance, avec cette règle, les applications devront demander la permission aux utilisateurs avant de pouvoir utiliser un identifiant appelé IDFA. Comme on peut lire dans une page support de Google, « Chaque appareil iOS est associé à un identifiant qui permet aux développeurs et aux responsables marketing d’effectuer le suivi de certaines activités à des fins publicitaires. Cet identifiant permet aux annonceurs de garder une trace des conversions d’achat et de téléchargement. »

C’est un peu comme les traceurs sur le web. Et bientôt, il sera plus facile pour les utilisateurs d’iOS de refuser que cet identifiant soit exploité à des fins publicitaires. Cela devrait affecter les revenus de certaines entreprises, dont Facebook, qui propose un réseau d’annonceurs appelé Audience Network.

De ce fait, Facebook est très critique à l’égard de cette initiative d’Apple. Et récemment, Mark Zuckerberg a même accusé la firme de Cupertino de menacer la reprise économique des PME en 2021.

Pourquoi ? « […] la publicité personnalisée aide les petites entreprises à trouver des clients, à développer leurs activités et à créer des emplois », a expliqué le patron de Facebook.

La réponse indirecte d’Apple

Récemment, la firme de Cupertino a répondu à une lettre envoyée par des organisations favorables à la protection de la vie privée en ligne, en assurant que sa nouvelle fonctionnalité est toujours au programme. Apple avait prévu d’appliquer sa nouvelle règle concernant l’utilisation de l’IDFA par les applications cette année.

Mais finalement, l’application de cette règle ne débutera que l’année prochaine, afin de donner plus de temps aux développeurs pour s’adapter. Dans sa lettre, Apple écrit : « Nous avons reporté la sortie d’ATT au début de l’année prochaine pour donner aux développeurs le temps dont ils avaient besoin pour mettre à jour correctement leurs systèmes et leurs pratiques en matière de données, mais nous restons pleinement engagés envers ATT et notre approche expansive de la protection de la vie privée. »

Cette lettre inclut également une pique contre Facebook et les autres entreprises dont le modèle économique est similaire. Apple rappelle qu’il génère également des revenus grâce à la publicité, mais parvient tout de même à respecter la vie privée des utilisateurs.

« L’approche d’Apple en matière de publicités ciblées démontre en fait que la publicité axée sur la confidentialité est possible en plaçant le contrôle de l’utilisateur au centre », explique la firme de Cupertino.

Et concernant Facebook, celle-ci indique cette entreprise « et d’autres ont une approche très différente du ciblage. Non seulement ils permettent le regroupement des utilisateurs en segments plus petits, mais ils utilisent des données détaillées sur l’activité de navigation en ligne pour cibler les publicités ».

« Les dirigeants de Facebook ont clairement indiqué leur intention de collecter autant de données que possible sur les produits propriétaires et tiers pour développer et monétiser des profils détaillés de leurs utilisateurs, et ce mépris de la confidentialité des utilisateurs continue de s’étendre pour inclure davantage de leurs produits », ajoute Apple.

Sinon, en ce qui concerne les PME, Apple a récemment annoncé un programme sur l’App Store afin de soutenir celles-ci. La firme va faire passer la commission qu’il prélève de 30 % à 15 % pour les développeurs qui génèrent moins d’un million de dollars par an.

Facebook a déjà réagi à cette lettre d’Apple. D’après un porte-parole du réseau social, Apple essaie de faire diversion, car il est accusé de « de surveiller et de suivre les données privées des gens à partir de leurs ordinateurs personnels à l’insu de leurs clients grâce à sa dernière mise à jour de macOS. »

« La vérité est qu’Apple a étendu ses activités à la publicité et, grâce à ses prochains changements iOS14, tente de déplacer Internet gratuit vers des applications et des services payants dont ils tirent profit. En conséquence, ils utilisent leur position dominante sur le marché pour préférer eux-mêmes leur propre collecte de données, tout en rendant presque impossible pour leurs concurrents d’utiliser les mêmes données », indique également le représentant de Facebook. Celui-ci accuse Apple de prendre ces mesures non pas pour protéger la vie privée, mais pour ses activités dans les services.

Apple minimise l’impact qu’aura sa nouvelle règle sur les revenus publicitaires des développeurs

En ce qui concerne l’impact de sa nouvelle règle sur les revenus publicitaires, Apple assure qu’il n’y aura pas une baisse importante de ceux-ci. Et pour argumenter, la firme rappelle que sur Safari, celle-ci bloque déjà les cookies tiers afin d’empêcher le ciblage des internautes entre plusieurs sites web, et que les revenus générés grâce à la publicité ont continué à augmenter même si moins de données ont été collectées.

Mais bien entendu, il est probable qu’un changement sur Safari (qui a une très faible part de marché par rapport à Chrome) n’aura pas le même impact sur les revenus publicitaires mondiaux qu’un changement sur iOS.

Sinon, on rappelle qu’aujourd’hui, même Google veut se changer les pratiques en matière de ciblages des publicités en bloquant les cookies tiers sur Chrome. Cependant, avant cela, la firme de Mountain View doit trouver une solution qui permettra aux sites web (dont les siens) de continuer à générer des revenus, tout en respectant mieux la vie privée des utilisateurs.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.6 / 5
105,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests