Ils volent des trackers GPS, et se font pincer très vite, forcément

Aux USA, des voleurs se sont introduits dans le laboratoire d’une entreprise hi-tech pour dérober ce qui s’avérait être des centaines de tracker GPS. Résultat, ils ont été arrêté en quelques heures…

Les trackers GPS de RoambeeEncore une histoire invraisemblable qui pourrait être utilisée pour en faire un gag. Dans la Silicon Valley, des voleurs se sont introduit dans l’entreprise high-tech Roambee Corporation pour voler du matériel dans l’optique de le revendre. Le souci, c’est que ces derniers ne savaient vraisemblablement pas vraiment ce qu’ils étaient en train de dérober. Ils doivent le regretter…

Mauvaise pioche

« Ces appareils ressemblent en quelque sorte à des chargeurs de téléphones cellulaires, alors ils pensaient probablement qu’ils avaient une certaine valeur marchande« , explique Vidya Subramanian, cofondatrice de Roambee Corporation. Or il s’agissait en réalité de traceurs GPS stockés dans les laboratoires de l’entreprise, un butin dont la valeur totale s’élève à 18 000 $ environ. Le pire, c’est que les voleurs se sont servi une bière dans le réfrigérateur et se sont coupés en la décapsulant, laissant des empreintes digitales et des traces de sang sur place.

Comme l’explique Vidya Subramanian, « Nous avons prévenu la police et l’avons équipée pour suivre les appareils, et en 5 ou 6 heures, c’était fait. » Les forces de l’ordre ont seulement eu besoin d’utiliser le logiciel mis à disposition par l’entreprise pour localiser et arrêter les malfaiteurs. « Nous avons pu localiser l’emplacement de ces traceurs jusqu’à un entrepôt, deux appareils étaient en mouvement, les voleurs se promenaient avec eux », ajoute-t-elle. Les deux hommes ont été arrêtés à Alameda. De la drogue et d’autres objets volés ont été retrouvés dans l’entrepôt.

L’outil a fait ses preuves

Les traceurs GPS de Roambee étant Initialement conçus pour faire du suivi de transport de marchandises, cette histoire insolite est un coup de pub imprévu pour l’entreprise. Pour Subramanian, cela a permis « de montrer à nos clients que notre produit non seulement fonctionne, mais il peut aussi être utilisé en mode récupération où l’on peut vraiment montrer le résultat final d’un suivi ».

Source


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.