Suivez-nous

Auto-Moto

Volvo va développer ses futurs véhicules grâce à la réalité virtuelle

Volvo s’associe à Varjo, pour développer ses futurs véhicules à l’aide de la réalité virtuelle.

Il y a

le

Volvo-VR Varjo
© Volvo

Volvo passe en VR

Depuis quelques mois, Volvo multiplie les initiatives visant à permettre au constructeur d’atteindre un objectif de zéro mort (à bord de ses véhicules) en 2020. Récemment, le constructeur annonçait sa volonté de limiter la vitesse maximale de tous ses modèles à 180 km/h, mais aussi de placer à bord des capteurs et autres capteurs pour surveiller l’état de fatigue/d’ébriété du conducteur.

Aujourd’hui, Volvo annonce sa collaboration avec Varjo, fabricant finlandais de casques de réalité augmentée haut de gamme, pour la mise au point de prototypes, de design et de technologies de sécurité active, en réalité mixte.

Via sa branche Tech Fund, consacrée aux investissements en capital-risque dans des start-ups technologiques à haut potentiel, Volvo investit donc dans Varjo, et les deux groupes ont rendu possible la conduite d’une vraie voiture muni d’un casque de réalité mixte, avec des éléments virtuels ou des fonctionnalités complètes apparaissant comme réels tant pour le conducteur que pour les capteurs du véhicule, à des fins de développement. Selon Volvo : « Jusqu’à présent, aucun constructeur n’avait été capable de réaliser une telle prouesse. »

De son côté, Varjo lance son nouveau casque XR-1, un casque de réalité virtuelle ou mixte photoréaliste haute définition qui, selon le constructeur, « surpasse les performances de tous les produits sur le marché« . Offrant une évaluation quasi instantanée des fonctionnalités et systèmes, le Varjo XR-1 est appelé à raccourcir sensiblement le calendrier de développement.

Conduire (virtuellement) les voitures de demain

Grâce au casque Varjo XR-1, les designers et ingénieurs de chez Volvo Cars auront la possibilité de « conduire » les voitures de demain et d’en évaluer toutes les fonctionnalités dans un environnement de simulation, et ce, de nombreuses années avant qu’elles n’existent. Cela permettra aussi au constructeur de développer et d’évaluer ses solutions de sécurité active. Volvo compte notamment développer des fonctionnalités non susceptibles de déconcentrer le conducteur.

Selon Henrik Green, Chief Technology Officer de Volvo Cars : « Contrairement à l’habituelle évaluation statique des nouveaux produits et idées, nous pouvons tester directement nos concepts sur la route. Cette approche est source d’économies potentiellement considérables, puisqu’elle permet d’identifier les priorités et d’éliminer les goulots d’étranglement bien plus tôt dans les phases de conception et de développement. »

Rappelons que ce n’est pas la première fois qu’un constructeur automobile fait appel à la VR pour développer ses véhicules, puisque BMW (pour ne citer que lui) avait notamment signé, en 2016, un partenariat avec HTC concernant le développement de ses véhicules avec le casque Vive.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests