Connect with us

Internet

Vous ne pourrez plus regarder les prisons françaises sur Google Maps

Pour votre prochaine imitation de Prison Break, il faudra revenir au bon vieux tatouage, car vous ne trouverez plus les plans des prisons sur Google Maps. 49 prisons françaises seront floutées d’ici à fin novembre…

Il y a

le

Vous ne pourrez plus regarder les prisons françaises sur Google Maps

Un courrier très attendu pour la sécurité des prisons

En elle-même, la nouvelle semble un peu normale, Google Earth et Google Maps que vous pouvez utiliser pour repérer une boutique ou observer votre jardin permettent aussi de voir de nombreuses prisons françaises de façon détaillée. Potentiellement, cela peut aussi servir à repérer les lieux pour une évasion. Pourquoi s’embêter avec un drone (ou un tatouage) quand Google s’occupe du boulot ?

Le dossier était arrivé sur la table au mois de juillet avec l’évasion de Redoine Faïd. On avait alors découvert que 49 prisons étaient non floutées. Plutôt gênant. Parmi celles-ci, on trouvait la prison de Réau dont il s’ est évadé, mais aussi celle où il se trouve en ce moment à Vendin-le-Vieil.

Et la Belgique pendant ce temps-là ?

Google a finalement accepté de se saisir du dossier et aurait annoncé dans une lettre à la ministre de la Justice Nicole Belloubet que 49 prisons françaises seraient floutées d’ici à fin novembre. Jusque-là, Google mettait la responsabilité sur le dos des prestataires qui fournissent les images. Il ne reste désormais plus qu’à attendre et espérer que personne ne s’évade d’ici-là parce que Google n’aura pas été assez rapide…

> Lire aussi :  Google Maps se dote d'une messagerie

Hasard du calendrier,  c’est un télescopage de l’actualité qui ne risque pas de faire que des heureux en Belgique. A moins que cela ne permette de garder espoir… On vous en parlait il y a quelques jours,  nos voisins luttent aussi avec Google pour obtenir le floutage de zones sensibles. Bases militaires et pistes aériennes de l’armée sont à disposition du premier venu sur Google Maps. S’ils veulent faire accélérer le dossier, ils pourront demander au ministère de la Justice la méthode. Sinon, ils pourront demander aux Bretons qui ont déjà réglé le dossier épineux de leur « Gwen Ha Du » en émoji

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests