Après 40 ans de voyage, la sonde Voyager 2 devrait quitter le système solaire

Alors qu’elle dérive dans l’espace depuis plus de 40 ans, la sonde Voyager 2 s’apprête à atteindre la limite de l’héliopause, soit la frontière du système solaire. Seul un autre appareil a atteint une plus longue distance.

Lancé dans le système solaire il y a 41 ans, Voyager 2 dérive à une vitesse de 15 kilomètres par seconde, soit plus de 57 000 kilomètres par heure. Une vitesse impressionnante qui lui permet aujourd’hui d’atteindre l’héliopause pour se préparer à pénétrer dans l’espace interstellaire qui se situe à environ 17 milliards de kilomètres de la Terre.

À ce jour, seule la sonde Voyager 1 est plus éloignée puisqu’elle est à près de 21 milliards de kilomètres de notre planète. C’est également le premier appareil qui a quitté notre système solaire.

L’on ne sait pas encore quand Voyager 2 quittera le système solaire

Le 5 octobre, la NASA a annoncé qu’elle avait enregistré une augmentation des rayons cosmiques en provenance de l’espace interstellaire, ce qui signifie que Voyager 2 s’en rapproche largement de la frontière.

Les deux sondes exploitent une pile au plutonium, une énergie qui leur permet de fonctionner et de compter sur l’activité de leurs instruments. De fait, Voyager 2 embarque un instrument PLS capable de mesurer la température, la densité et les mouvements du gaz interstellaire. Pour rappel, Voyager 1 n’a pas été capable d’effectuer cette mesure, ce qui signifie que la sonde numéro 2 serait la première à réaliser une telle mission. Rosine Lallement, astronome à l’Observatoire Paris-Meudon confie : « Ce serait vraiment formidable que Voyager 2 parvienne à réaliser cette mesure avant de manquer d’énergie, ce serait la fin rêvée ».

> Lire aussi :  Pour Thomas Pesquet, la réussite de SpaceX est « une question de moyens »

Néanmoins, l’on ne sait pas encore exactement quand est-ce que la sonde en question quittera le système solaire pour pénétrer le système interstellaire. Si l’on se fie à Voyager 1, l’événement devrait avoir lieu dans quelques mois, puisque les chercheurs avaient observé un tel sursaut des rayons cosmiques des mois avant que la sonde ne quitte le système solaire. Il n’est pas sûr non plus que Voyager 2 suive le même cheminement puisque la trajectoire n’est pas la même et que les cycles de soleil diffèrent selon les périodes.

Source


Un commentaire

  1. Bonjour,
    Malheureusement le titre de votre article est trompeur car Voyager 2 arrive difficilement à 18 milliards de kilomètres du Soleil et les confins se trouvent à 20.000 milliards. Il lui reste encore environ 20.000 à 30.000 ans de voyage avant d’y arriver. La sonde passe un frontière. On peut comparer à un voyageur français partant pour la Nouvelle-Zélande. Il vient de franchir le bord de son paillasson, ce qui est un frontière, mais il lui reste encore beaucoup de chemin à faire.
    Des informations ont déjà été donné en 2013 pour parler de Voyager 1 :https://www.drgoulu.com/2013/09/18/non-voyager-1-na-pas-quitte-le-systeme-solaire/
    Bonne journée,
    David

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.