Waappy, un éditeur de jeux sociaux atypique

Pour réussir dans le web social, il faut soit inventer le nouveau Facebook, soit s’appeler Google et tenter des trucs. Une autre voie est possible, peut-être plus accessible et moins risquée : créer des jeux et les publier sous la forme d’applications Facebook.

Pour réussir dans le web social, il faut soit inventer le nouveau Facebook, soit s’appeler Google et tenter des trucs. Une autre voie est possible, peut-être plus accessible et moins risquée : créer des jeux et les publier sous la forme d’applications Facebook. Si le jeu n’est pas trop pourri il a une chance d’être rapidement propulsé grâce à la puissance virale du réseau social number one.

C’est un peu ce qui est en train de se passer avec la startup française Waappy et son jeu Lucky Star, qui mine de rien attire plus de 30.000 joueurs chaque jour.

Lucky Star est un jeu d’échanges et de convivialité dans lequel il faut compléter plusieurs familles de cartes symbolisant la chance, et d’envoyer des porte-bonheurs à ses amis pour partager la Lucky Attitude. Disponible sur Facebook depuis quelques mois, Lucky Star a été remanié dans une nouvelle version mise en ligne depuis quelques jours, ce qui a entre autres valu à ses créateurs de remporter le concours Azure Facebook organisé par Microsoft BizSpark.

Au-delà du jeu et de ses probables successeurs, le profil de la start-up qui l’édite est suffisamment atypique pour que l’on s’y attarde un peu. Waappy, fondée par deux personnes très éloignées du « sérail » habituel des développeurs ou même des net-entrepreneurs (l’une était hypnothérapeute et l’autre, ingénieur informaticien, se passionnait pour l’être humain d’un point de vue psychologique. Ce duo, riche en diversité, a décidé de faire son chemin dans  le  jeu social avec un crédo : relier les personnes entre elles par le jeu, la convivialité, le goût du beau et le bien-être.

Si vous aimez les cartes, la chance et passer du temps à jouer sur Facebook, Lucky Star est peut-être pour vous.


logo vignette bizspark TumbUp, moteur de recommandation socialeCet article fait partie de la série Idées de Génie, en partenariat avec Microsoft BizSpark. Microsoft BizSpark est un programme destiné à accompagner les entrepreneurs et les startups dans leur première phase de développement en leur fournissant des outils et en leur permettant d’accéder à un réseau de partenaires comme des incubateurs universitaires, hébergeurs, investisseurs, consultants et apporteurs de solutions financières. Adhérez à BizSpark aujourd’hui et accédez à BizSpark Connect. En savoir plus…

.

  • Mercedes Concept A Sedan : la prochaine Classe A a un visage

    Encore un concept chez Mercedes, et une fois de plus, un concept qui annonce un modèle de série appelé à être renouvelé rapidement : la Classe A. Voici la Concept A Sedan Un nouveau design qui se précise Insufflé par l’AMG GT Concept présentée au salon de Genève, le design de la prochaine génération de Mercedes [...] […]

  • [Shanghai 2017] Volkswagen I.D. Crozz : l’autre anti Tesla Model X

    Dans son élan de multiples variantes de sa future gamme électrique, Volkswagen dévoile un SUV Coupé, répondant à l’appellation I.D. Crozz Concept. Un concept appliqué à plusieurs carrosseries Esthétiquement parlant, le lien de filiation avec le concept I.D. est frappant. On retrouve la face avant adoptant la même identité visuelle aux projecteurs à l’apparence d’yeux, et la [...] […]

  • American Gods se paye une featurette

    American Gods fait beaucoup parler de lui en ce moment, et ce n'est visiblement pas près de changer. Les producteurs du film ont mis en ligne une nouvelle featurette. […]

Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Pingback: Les 10 plus gros plantages de Google | Référencement

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Google lance la mise en valeur des auteurs dans les résultats de recherche

Il y a quelques semaines, Google annonçait que l'attribut HTML indiquant l'auteur du contenu d'une page web allait être prit...

Fermer