WikiReader, Peek, CrunchPad… Les terminaux dédiés, nouvelle cash machine des éditeurs de contenu ?

Vous l’avez peut-être remarqué, l’explosion des services web et des médias sociaux au cours des cinq dernières années a généré de nouveaux usages, puis de nouvelles exigences des internautes et des consommateurs. Usages qui, pour certains, n’existaient même pas il y a de cela  quelques années, voire quelques mois, et qui sont aujourd’hui adoptés par

Vous l’avez peut-être remarqué, l’explosion des services web et des médias sociaux au cours des cinq dernières années a généré de nouveaux usages, puis de nouvelles exigences des internautes et des consommateurs. Usages qui, pour certains, n’existaient même pas il y a de cela  quelques années, voire quelques mois, et qui sont aujourd’hui adoptés par des millions d’utilisateurs.

Ça va vite, très vite, et ce ne sont pas les chiffres de croissance exponentiels d’un Twitter et de ses services tiers, ou la courbe d’adoption d’un Deezer et même d’un Spotify, trois services inconnus au bataillon il y a de cela seulement trois petites années, qui nous contrediront.

tweeterpeek

Passifs et actifs sont dans un bateau

Les usages, justement, se diversifient et se segmentent au fil du développement des technologies et des services. Nébuleux ? Je m’explique : prenons le web dans sa globalité. Sans même entrer dans les segmentations marketing par typologies socio-professionnelles, nous pouvons déjà considérer qu’il y a plusieurs types d’utilisation « de premier niveau » : ceux qui consultent seulement (appelons-les internautes « passifs » même si ce n’est pas une qualification très valorisante) et ceux qui participent (les « actifs », donc). Si l’on définit précisément les modes d’utilisation de chacune de ces catégories, et si l’on prend en compte la notion de mobilité qui devient fondamentale (internet everywhere) on peut par déduction déterminer le type de terminal qui leur conviendra le mieux : aux « passifs » la tablette internet, aux « actifs » le netbook avec clavier.

C’est schématique et simplifié bien sûr, car le web est censé être le même pour tout le monde, et aussi parce-que le « passif » peut devenir « actif » en fonction du contexte, mais en réalité je pense que ce n’est pas le cas. Regardez autour de vous, et dans votre utilisation quotidienne : votre expérience d’internaute est-elle la même selon que vous êtes chez vous, sur un PC avec grand écran, ou dans le métro avec votre smartphone ou votre navigateur wap ou des services de géolocalisation ? Non, vous n’interagissez pas de la même façon, selon la situation sociale ou géographique dans laquelle vous vous trouvez face à internet (et je ne parle pas de ce que vous faites seul(e) la nuit devant votre écran, hein).

1 2 3 4

Nos dernières vidéos

14 commentaires

  1. Oui mais cela multiplierait les appareils alors que la tendance est à tout en un. L’approche actuelle d’applications sur des terminaux polyvalents est à mon sens la meilleure.

  2. Heu, je vois pas trop le rapport entre le CrunchPad (dans le titre) et les terminaux dédiés. TU fais le lien en fin d’article, mais au final tu ne dis pas que c’en est un (donc pourquoi l’avoir cité dans le titre ?).

    En effet, les creative vado, Flip HP ne sont pas des terminaux, mais plutôt des « initiaux » (l’information part d’eux) ; et le CrunchPad est un terminal, mais certainement pas dédié.

    Dédié impliqué qu’il y a une relation d’exclusivité, comme avec l’iPod et le Kindle, ce qu’il n’y a pas sur le Crunchpad.

  3. C’est vrai que l’article se concentre plus sur la tablette de Techcrunch qu’autre chose. Personnellement, je ne pense pas que les terminaux seront plus important que d’autres équipements.

    La tendance est la centralisation, aussi on verra plutot des terminaux polyvalents plutot qu’un truc pour faire une chose spéciale.

    • Eric

      @achille52 : « C’est vrai que l’article se concentre plus sur la tablette de Techcrunch qu’autre chose ». Pas vraiment, mais disons que c’est un exemple significatif et assez important pour qu’il soit ressenti comme tel.

  4. Eric

    @AbriCoCotier.fr : le CrunchPad n’est rien d’autre qu’un terminal dédié au web, qui offre une utilisation spécifique du web : le surf et la consultation de sites de news et de blogs, principalement, je ne comprends pas ta remarque. Après, sur le fait que le Flip et autres soient un « initial » et pas un terminal, je suis d’accord, mais ce n’est pas le sens général de mon article, parlons plutôt de machines dédiées à un usage alors 🙂

  5. +1 avec AbriCoCotier

    La différence que je vois également entre la CrunchPad et et autres terminaux cités, est que cette première permet d’accéder à « l’ensemble » du web, alors que les autres, si j’ai bien compris, sont spécialisés dans un domaine précis.

    Que le site initiateur disparaisse et le terminal devient obsolète. (entre autre point <0)

    Le seul point commun me semble être une source de revenus liée à la distribution d'un produit réel marchandable.

    Et pour revenir à la CrunchPad (et ses futurs clones), je pense que ce type de produit à un réel avenir. En tous cas, moi, j'en rêve.

  6. Pingback: eBouquin - La sélection du jour #2

  7. La convergence aura lieu quand on aura tous une puce dans le cerveau qui interagira avec nos pensées et l’ensemble des connaissances actuelles. Avant ça je vois vraiment pas à quoi le terminal-qui-fait-tout pourrait ressembler.
    En attendant les machines dédiées à un usage spécifique vivront à condition que le contenu qu’elle propose requiert une machine spécifique. La deezerBox pour la musique, le CrunchPad pour le web passif, le netbook pour le web actif, le youtubePlayer pour les vidéos, la machine à café pour faire du café et le grille pain pour griller du pain 😉

  8. Allons-y, multiplions joyeusement les appareils électroniques peu recyclables qui une fois en fin de vie iront polluer les campagnes chinoises, branchons dans la joie et l’allégresse toujours plus de chargeurs et d’alimentations électriques qui justifient de nouvelles centrales nucléaires…

  9. Sur le papier, je rêve d’une Crunchpad ou d’une tablette Apple. Une sorte d’iPhone géant (écran 10″ minimum) avec une bonne autonomie pour lire toute la presse et les blogs dans mon lit ou dans le canap… Malgré son encre numérique, le Kindle me semble bien trop fermé pour une telle utilisation (pas de navigateur web !)

  10. (en revanche, j’espère qu’Apple arrivera sur le marché avec un prix correct. Car les 800$ cités dans les rumeurs, me semblent disproportionnés pour un appareil avec un tel usage)

  11. Pingback: Sports, voyages, accessoires : les réseaux sociaux spécialisés ont-ils un avenir ? | Presse-Citron

  12. Pingback: 10 bonnes raisons d'utiliser un mini-caméscope | Presse-Citron

  13. Pingback: Génial (concept) : la radio Spotify