Suivez-nous

Réseaux sociaux

YouTube va retirer des vidéos établissant un lien entre le COVID-19 et la 5G

Les géants du Web sont appelés à faire le ménage sur leurs plateformes où les théories complotistes se multiplient.

Il y a

  

le

 
YouTube
© YouTube

Cela ne pourrait être que de bénins faits divers mais ils raisonnent de manière très particulière. Au Royaume-Uni, des pylônes téléphoniques situés dans les villes de Liverpool et Birmingham ont été touchés par des incendies au cours des derniers jours. Des enquêtes sont toujours en cours pour en déterminer l’origine, mais ces incidents interviennent dans un contexte explosif. Des théories du complot établissant un lien entre la 5G et le coronavirus sont en effet beaucoup partagées un peu partout dans le monde.

Outre ces incendies, d’autres conséquences concrètes ont pu être observées et des ingénieurs travaillant sur des projets 5G ont fait l’objet de menaces. Face à cette situation explosive, Olivier Dowden, le ministre britannique de la Culture, a annoncé qu’il allait s’entretenir avec Facebook, Twitter et YouTube pour tenter de faire supprimer ces contenus complotistes.

Les réseaux sociaux se mobilisent contre la désinformation

Le message a bien été entendu par YouTube qui a annoncé une série de mesures à ce sujet. Les vidéos établissant un lien direct entre la 5G et le coronavirus seront directement supprimées sur la plateforme, en vertu du règlement qui interdit les contenus faisant la promotion de « méthodes médicalement non fondées ».

Le site a prévu d’aller plus loin puisque les vidéos un peu plus limites comme celles relayant les théories du complot sur la 5G et le virus en eux même, seront également touchées. YouTube prévoit de limiter leur recommandation, de les démonétiser et de les retirer des résultats de recherche.

On jugera sur pièce la mise en place de ces mesures mais elles devraient bien gêner la diffusion de cette désinformation nuisible sur la plateforme. Depuis le début de la pandémie, les fausses nouvelles se multiplient sur les réseaux sociaux forçant ces derniers à réagit. Certaines publications sont désormais systématiquement supprimées. Les puissants n’échappent pas à la règle puisque Facebook, Instagram et Twitter ont pris l’initiative de censurer des vidéos du président brésilien Jair Bolsonaro.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
86,8 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Malkut

    6 avril 2020 at 14 h 09 min

    Alors que la bêtise a de grandes chances d’être une source de contamination

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests