Suivez-nous

Applications

ZAO, l’application chinoise de deepfakes qui plaît autant qu’elle effraie

Une application fascinante en termes de technologie qui semble effrayer de plus en plus ses utilisateurs.

Il y a

le

Zao App
© Weibo

Si l’on omet le fait que Kris Wu, un acteur, rappeur, chanteur ultra populaire en Chine est en train d’affoler le web dans l’Empire du Milieu, à cause de sa potentielle nouvelle petite amie. Une application nommée ZAO est sûrement le sujet d’actualité le plus en vogue dans le pays. Dernièrement, c’est l’application du même type FaceApp développée par la société russe Wireless Lab, qui a fait énormément parler d’elle.

ZAO est une application deepfake, qui permet d’intégrer son visage dans plusieurs films et téléfilms populaires. Depuis quelques heures, ZAO se positionne en tête du classement des applications les plus téléchargées. Pourtant, le succès de cette application soulève une nouvelle fois des inquiétudes concernant les réseaux sociaux chinois. Cette application développée par Momo, la société à l’origine de l’équivalent de Tinder en Chine : Tantan.

ZAO a explosé ce week-end sur Weibo, l’équivalent de Twitter. Son hashtag est rapidement devenu l’un des plus populaires de la plateforme. Ensuite, le réseau social a été envahi de vidéos provenant de cette application. On a par exemple pu trouver un grand nombre de vidéos dont les utilisateurs se mettent dans la peau de Leonardo Di Caprio, ou encore d’acteurs de Game of Thrones.

Rapidement, le buzz autour des fonctionnalités de l’application a rapidement était remplacé par les préoccupations en termes de protection de la vie privée. Plusieurs journalistes chinois se sont penchés sur les conditions d’utilisation requise pour obtenir ZAO. Suite à la lecture de cette réglementation, les journalistes ont été consternés en s’apercevant qu’il était inscrit noir sur blanc que les développeurs pouvaient utiliser gratuitement toute image créée depuis l’application. De plus, une fois que l’utilisateur coche la case pour indiquer qu’il est d’accord, il ne peut revenir en arrière pour modifier son choix.

En plus de l’utilisation de leurs images, les utilisateurs ont rapidement psychoté concernant l’utilisation de leurs données bancaires. Alipay, le plus grand service de paiement mobile chinois et l’un des principaux défenseurs de la technologie de reconnaissance faciale pour les paiements, a été contraint de rassurer les utilisateurs. Le service a confirmé qu’en aucun cas les selfies pris avec ZAO ne seront utilisés pour effectuer des paiements en ligne.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests