Audi dévoile l’Audi A7 Sportback h-tron quattro fonctionnant avec une pile à combustible

Au Salon de l’auto de Los Angeles, qui débute aujourd’hui, Audi a présenté en avant-première une version à hydrogène de son modèle A7, la A7 Sportback h-tron quattro.

A7h140003_large

(communiqué de presse)

Ce véhicule expérimental est une preuve de concept que le constructeur allemand dévoile pour montrer qu’il « maitrise la technologie de la pile à combustible, et qu’il pourrait lancer le processus de production dès que le marché et les infrastructures seront prêts. »

La voiture, testée par des journalistes de la presse automobile sur place, affiche des performances tout à fait correctes puisqu’elle abat le 0 à 100 km/h en 7,9 s et atteint une vitesse maximale de 180 km/h. Elle couvre 500 km avec un plein et n’émet rien de plus que quelques gouttes d’eau.

Pour cela, elle utilise un système électrique avec comme source d’énergie une pile à combustible associée à une batterie hybride et un moteur électrique supplémentaire à l’arrière. La puissance de 170 kW du système électrique est transférée aux roues avant et arrière. Cette configuration permet à l’Audi A7 Sportback h-tron quattro zéro émission de bénéficier de la transmission intégrale quattro, un nouveau départ pour les voitures à pile à combustible.

« L’Audi A7 Sportback h-tron quattro est une véritable Audi – sportive et efficiente. Conçue comme une e-quattro, ses deux systèmes électriques fonctionnent sur les 4 roues, » explique Prof. Dr. Ulrich Hackenberg, membre du directoire de AUDI AG en charge du développement technique. « Le concept h-tron montre que nous avons aussi maitrisé la technologie de la pile à combustible. Nous pourrons lancer le processus de production dès que le marché et les infrastructures seront prêts. »
Le « h » du nom h-tron indique l’élément chimique hydrogène. Les démonstrateurs technologiques présentés par Audi au Salon de l’Automobile de Los Angeles ressemblent aux modèles de production. Avec son sceau h-tron, ce concept car rejoint les autres modèles Audi aux principes alternatifs, les modèles e-tron et g-tron. De l’extérieur, on ne voit pas la pile à combustible qui convertit l’hydrogène en énergie électrique.

Zéro émission

Pour ceux que la technique intéresse, sachez que les quatre réservoirs d’hydrogène de l’Audi A7 Sportback h-tron quattro sont situés sous le coffre, devant l’essieu arrière, dans le tunnel central. Une enveloppe en carbone recouvre la coque intérieure en aluminium. Les réservoirs peuvent stocker environ 5 kg d’hydrogène à une pression de 700 bar – assez pour couvrir 500 km. Selon le cycle NEDC, la consommation de carburant est d’environ 1 kg d’hydrogène / 100km, soit l’équivalent de 3,7 l d’essence.

L’Audi A7 Sportback h-tron quattro n’émet pas de CO2. En utilisant l’hydrogène renouvelable, elle est une voiture zéro émission.


6 commentaires

  1. question ? quand 10 personnes consomment des piles à hydrogène c’est sûrement très très bien, quand c’est un milliard d’utilisateurs ca donne quoi ?

  2. Si la voiture ne pollue pas, la production d’hydrogène par contre coûte chère et pour l’instant, en dehors de l’Island qui utilise les volcans, crée une pollution…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
jimmy-maerina-facebook-bus-driver-wide-tout-1
Les chauffeurs des navettes Facebook se syndicalisent pour protester contre leurs horaires de travail

Apparemment tous les salariés ou prestataires de Facebook ne nagent pas dans le bonheur, même au siège de la société...

Fermer