Audi dévoile l’Audi A7 Sportback h-tron quattro fonctionnant avec une pile à combustible

Au Salon de l’auto de Los Angeles, qui débute aujourd’hui, Audi a présenté en avant-première une version à hydrogène de son modèle A7, la A7 Sportback h-tron quattro.

A7h140003_large

(communiqué de presse)

Ce véhicule expérimental est une preuve de concept que le constructeur allemand dévoile pour montrer qu’il « maitrise la technologie de la pile à combustible, et qu’il pourrait lancer le processus de production dès que le marché et les infrastructures seront prêts. »

La voiture, testée par des journalistes de la presse automobile sur place, affiche des performances tout à fait correctes puisqu’elle abat le 0 à 100 km/h en 7,9 s et atteint une vitesse maximale de 180 km/h. Elle couvre 500 km avec un plein et n’émet rien de plus que quelques gouttes d’eau.

Pour cela, elle utilise un système électrique avec comme source d’énergie une pile à combustible associée à une batterie hybride et un moteur électrique supplémentaire à l’arrière. La puissance de 170 kW du système électrique est transférée aux roues avant et arrière. Cette configuration permet à l’Audi A7 Sportback h-tron quattro zéro émission de bénéficier de la transmission intégrale quattro, un nouveau départ pour les voitures à pile à combustible.

« L’Audi A7 Sportback h-tron quattro est une véritable Audi – sportive et efficiente. Conçue comme une e-quattro, ses deux systèmes électriques fonctionnent sur les 4 roues, » explique Prof. Dr. Ulrich Hackenberg, membre du directoire de AUDI AG en charge du développement technique. « Le concept h-tron montre que nous avons aussi maitrisé la technologie de la pile à combustible. Nous pourrons lancer le processus de production dès que le marché et les infrastructures seront prêts. »
Le « h » du nom h-tron indique l’élément chimique hydrogène. Les démonstrateurs technologiques présentés par Audi au Salon de l’Automobile de Los Angeles ressemblent aux modèles de production. Avec son sceau h-tron, ce concept car rejoint les autres modèles Audi aux principes alternatifs, les modèles e-tron et g-tron. De l’extérieur, on ne voit pas la pile à combustible qui convertit l’hydrogène en énergie électrique.

Zéro émission

Pour ceux que la technique intéresse, sachez que les quatre réservoirs d’hydrogène de l’Audi A7 Sportback h-tron quattro sont situés sous le coffre, devant l’essieu arrière, dans le tunnel central. Une enveloppe en carbone recouvre la coque intérieure en aluminium. Les réservoirs peuvent stocker environ 5 kg d’hydrogène à une pression de 700 bar – assez pour couvrir 500 km. Selon le cycle NEDC, la consommation de carburant est d’environ 1 kg d’hydrogène / 100km, soit l’équivalent de 3,7 l d’essence.

L’Audi A7 Sportback h-tron quattro n’émet pas de CO2. En utilisant l’hydrogène renouvelable, elle est une voiture zéro émission.


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. question ? quand 10 personnes consomment des piles à hydrogène c’est sûrement très très bien, quand c’est un milliard d’utilisateurs ca donne quoi ?

  2. Si la voiture ne pollue pas, la production d’hydrogène par contre coûte chère et pour l’instant, en dehors de l’Island qui utilise les volcans, crée une pollution…

Répondre