Des robots de 15 grammes tirent une voiture de deux tonnes !

6 robots de 15 grammes chacun qui tractent une voiture de 1800 kilos, ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir cette prouesse !

6 MicroTug de 15 grammes suffisent à tracter une voiture

C’est pourtant ce qu’est parvenu à réaliser une équipe de chercheurs spécialisés dans la robotique et issue de l’université de Stanford en Californie. Il s’agit d’une véritable prouesse technologique, car les robots en question sont capables de tracter jusqu’à 2000 fois leur poids. Pour prouver la véracité de cette prouesse, l’équipe de Stanford a mis en ligne la vidéo suivante, où l’on peut voir les six MicroTug tirer une voiture de près de deux tonnes.

Comment expliquer cette prouesse technologique ?

Dans la grande majorité des cas, il ne s’agit pas de force, mais d’adhérence pour parvenir à ce genre de résultat. La nature nous le prouve régulièrement via le monde des insectes, où il n’est pas rare de voir une fourmi ou une araignée pousser ou tirer des animaux ou des objets parfois 10, 100 ou 1000 fois plus lourds qu’eux. L’équipe de robotique qui a créé les MicroTug a donc décidé d’optimiser l’adhérence.

Les robots disposent d’une sorte de micro semelle en poils de caoutchouc qui se positionne dans la direction opposée à la traction. C’est ce qui confère une si grande force aux robots. Le second atout des MicroTug pour parvenir à tirer une voiture de près de deux tonnes, c’est le travail en équipe. C’est bien connu, l’union fait la force, les robots MicroTug œuvrent donc en équipe et sont parfaitement synchronisés, ce qui démultiplie leur potentiel.

Comme vous pourrez le voir sur la vidéo, ne vous attendez pas à une traction impressionnante, les robots ne peuvent travailler que très lentement, la vidéo de l’université de Stanford a d’ailleurs été accélérée vingt fois, pour que l’on puisse voir le véhicule avancer. Les applications de cette technologie sont encore floues, mais il ne fait aucun doute qu’elles auront une place importante dans le domaine de l’industrie, du transport ou de la logistique.

Source

Source 2

Un commentaire

  1. Il s’agit de la mise en pratique des théories de Philip Emeagwali, docteur en mathématiques et génie de l’informatique originaire du Nigeria. Ce travail sur la plus petite force nécessaire pour mettre en mouvement une masse a été publié il y a déjà de nombreuses années, dans de prestigieuses revues scientifiques américaines.

Lire les articles précédents :
PlayStation manette jeux vidéo pixabay
Sony répond à l’invitation de Microsoft à faire du cross-network

Est-ce-que les joueurs sur Xbox Live pourront un jour affronter ceux sur PlayStation Network ?

Fermer