Faux commentaires et faux retours d’expérience, Samsung condamné à 340.000 $ d’amende

Samsung a été condamné pour avoir engagé des rédacteurs destinés à écrire de faux commentaires pour dire du bien de leur marque et du mal de leurs concurrents.

Samsung s’est fait prendre la main dans le sac ! La Fair Trade Commission de Taïwan a décidé de condamner le constructeur à une amende de 340.00 $. Les raisons ? Samsung aurait mis en place une campagne officieuse pour recruter un grand nombre de rédacteurs et d’employés spécialisés pour sévir sur les forums taïwanais. Ceux-ci devaient poster des commentaires et des retours d’expérience positifs sur les produits Samsung tout en allant décrédibiliser la concurrence en critiquant ses appareils.

L’astroturfing

Deux autres entreprises locales mêlées à l’affaire ont été épinglées et condamnées à 100.000 $ d’amende. Samsung a d’ailleurs choisi de les laisser dans le pétrin en déclarant tout simplement que ces deux sociétés étaient responsables de leurs agissements. On notera que la principale cible des attaques de cette vicieuse campagne était HTC qui a subi les foudres des rédacteurs corrompus. Si cela vous intéresse, sachez que ce genre de manÅ“uvre peu honnête porte un nom : l’astroturfing.

Samsung, le récidiviste

Concernant cette affaire, Samsung a déclaré qu’il n’avait « aucun commentaire » à faire. Ceux qui suivent régulièrement l’actualité high-tech savent que ce n’est pas la première fois que le constructeur s’adonne à des pratiques plus que discutables. Un chargé de relations publiques de la marque avait été condamné il y a quelques temps. Il essayait d’offrir quelques pots de vin aux développeurs de StackOverflow pour que Samsung soit mis en avant sur le site. Pour rappel, StackOverflow est un important site de questions et de réponses au sujet de la programmation informatique.

Être déjà numéro 1 du smartphone et avoir recours à de tels procédés malhonnêtes… bravo Samsung ! Interrogé par The Verge, Samsung a déclaré vouloir « s’engager à établir une communication honnête et transparente avec les clients« , quelle bonté d’âme.

Note : Samsung n’est certainement pas la seule entreprise à avoir accès à ce genre de technique mais dans ce cas, c’est celle qui s’est faite épingler.

(source)


5 commentaires

  1. Bonjour,

    C’est très intéressant et ça suscite une grande interrogation. Ce type de fraude semble assez répandu au sein des marques (notamment dans la restauration par exemple), cela doit être difficile de détecter ces pratiques aberrantes et malsaines.

    Comment procèdent les autorités ? quels sont les moyens mis en place pour repérer et lutter contre ces faux commentaires ?

    Arnaud

  2. Il y a au moins un endroit oû je n’ai pas vu ce genre de comportement, c’est sur le site marchant d’ Amazon.fr.
    Personnellement j’y écris les avis que je veux et ceux qu’on y lit ne sont pas tous élogieux. Je pense que ce genre d’attitude sert le site marchant, car la variété des commentaires montre qu’ils sont issus des expériences réelles des clients/utilisateurs. On peut aussi laisser un avis sur un produit qu’on possède, sans l’avoir acheté chez eux pour autant, la véracité des propos peut toujours être corrigée par un autre.

    En fait, il peut-être bon d’y faire un tour pour savoir ce que vaut un article … qu’on peut acheter ailleurs !

    Tandis que les forums eux, peuvent être pollués par des écrivains à la solde des fabriquants.

  3. Le publi-rédactionnel indiqué subliminalement n’est-il pas non plus une forme d’astroturfing ? (Merci au passage pour ce nouveau terme à l’étymologie improbable).

  4. Salut,

    juste pour info il y a une faute de frappe dans le premier paragraphe :
    condamner le constructeur à une amende de 340.00 $

    L’ ampleur des faux commentaires et faux avis est à prendre selon moi à plus grande échelle. Si Samsung directement à la source du fabricant s’ adonne à ce genre de pratiques, imaginez alors tous les « distributeurs » d’ une marque comme celle la :
    РDes magasins chaines de T̩l̩phonie ou High Tech
    – Les acteurs du e-commerce
    – Des acteurs locaux sur les fiches (Google Map par exemple)
    – Les acteurs du SEO ou Webmarketing pour leurs clients

    Dans tout ce lot, il y a le choix 😉

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Vine : les sessions font leur entrée, de même pour les voyages dans le temps

Une mise à jour de Vine vient d'être déployée sur iOS et Android. Elle apporte deux nouveautés notables, à savoir...

Fermer