Google peut maintenant indexer les informations sur l’appli mobile de Facebook

Bien entendu, les deux parties sont gagnantes.

Google PIxabay HQ

Bien qu’elles soient rivales, les deux entreprises ont trouvé un terrain d’entente grâce auquel la firme de Mountain View pourra indexer le contenu public de l’application mobile de Facebook.

En effet, si Google indexe déjà les pages publiques sur le web, il a besoin de ce type d’accord pour en faire de même pour les contenus des applications. Et comme de plus en plus d’internautes effectuent leurs recherches sur les plateformes mobiles (sur lesquelles ils préfèrent parfois les apps aux pages mobiles), Google a besoin de ce type de partenariat pour que la version mobile du moteur de recherche soit aussi pertinente que celle pour le web. Quant à Facebook, cela lui permet d’avoir du trafic provenant de Google Search sur son application Android.

Concrètement, tout cela signifie que si vous tombez sur un contenu public de Facebook lorsque vous effectuez des recherches sur Android, vous ne serez peut-être pas renvoyé vers une page du site mobile de Facebook, mais vers un contenu de l’application mobile de celui-ci. Google appelle cela un « Deep Link », un lien vers une application.

Bien entendu, seules les informations « publiques » partagées sur Facebook sont concernées par cette nouvelle fonctionnalité de Google, qui devrait être un simple reflet de l’indexation par la firme de Mountain View de certaines pages du réseau social sur le web. En revanche, Google n’a pas donné beaucoup de détails concernant le déploiement.

(Source)


Nos dernières vidéos

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Wiko lance son smartphone phosphorescent, le Fever
Wiko dévoile son smartphone Fever, un téléphone phosphorescent !

Le Wiko Fever, ce smartphone phosphorescent annoncé il y a quelques mois, sera disponible en France à partir du 20...

Fermer