Les taxis volants d’Airbus prévus pour 2017

Le géant européen de l’aéronautique Airbus, annonce la mise en place de son projet « Vahana ». Il s’agit d’un réseau de taxis volants autonomes dont les premiers essais sont prévus pour 2017.

Airbus travaille sur un concept de taxi volant

En projet depuis 2 ans, Airbus dévoile son nouveau concept de taxis volants autonomes. Ces engins du futur sans pilote permettraient de rallier un point à l’autre par voie aérienne de manière entièrement automatisée. Bien que le pari semble fou, le projet est déjà avancé et les premiers essais sont prévus l’an prochain.

Comment ça marche ?

L’engin baptisé ZenHop « City Airbus » drone, partirait d’une plateforme nommée Zenhub, pour en rejoindre une autre. Le tout sera protégé par un réseau de cyber sécurité appelé ZenCyber. Ce système de transport par drones géants permettrait d’éviter les embouteillages des mégalopoles, pour le même prix qu’un taxi ordinaire puisque le service serait partagé par plusieurs personnes.

Cela semble futuriste, voire utopique, mais en réalité la technologie nécessaire au projet existe bel et bien comme le confirme Rodin Lyasoff, ingénieur chez Airbus : « la plupart des technologies nécessaires, comme les batteries, les moteurs et autres systèmes électroniques de communication ou de navigation, sont déjà là ». Confiant, Airbus affirme dans un communiqué, que le projet « pourrait bientôt devenir réalité sans avoir à attendre trop de changements réglementaires ».

D’autres projets en cours

Ailleurs dans le monde, des engins volants automatisés permettant le transport des personnes sont également à l’étude à des stades plus ou moins avancés. En Chine, par exemple, le fabricant EHang s’apprête à expérimenter son premier  taxi volant, le EHang 184, dès cette année. En Europe, une entreprise slovaque a déjà effectué le vol test de son prototype et compte le commercialiser en 2017.

Nous sommes à la porte d’une nouvelle ère technologique constate Tom Enders, PDG d’Airbus . Le CEO de l’avionneur explique avec un enthousiasme notable : « Je ne suis pas un grand fan de Star Wars, mais ce n’est pas si fou d’imaginer qu’un jour nos mégalopoles auront des voitures volantes ». Optimiste, M Enders continue de se projeter dans ce qui pourrait être notre prochain quotidien : « Dans un futur pas si lointain, nous utiliserons nos téléphones pour réserver des taxis volants entièrement autonomes qui nous déposeront devant notre porte d’entrée ».

Source


4 commentaires

  1. « transportation » ? Sérieusement ? Votre relecteur est en arrêt maladie pour dépression ? 🙂

    • Eric

      C’est corrigé, merci ! (une faute horrible en effet, probablement due au fait que l’auteur de cet article vit à l’étranger et s’exprime en anglais au quotidien)

  2. Le film « le 5ème élément » avec ces taxis volants : pas si utopiste que cela! on y arrive petit à petit …..

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Robotique : un robot assiste une greffe rénale au CHU de Toulouse
La robotique toujours plus présente en chirurgie

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse a réalisé deux greffes rénales par robot-assisté chez des patients souffrant d’une importante...

Fermer